Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

La connaissance de la chimie de surface est un besoin croissant des usines sidérurgiques. Cette étude a permis de développer un appareillage associant une cellule de dissolution des espèces surfaciques présentes sur acier à un système de chromatographie ionique. Pour extraire les espèces superficielles, l'emploi de fluides d'extraction acides est nécessaire pour obtenir des rendements de lixiviation supérieurs à 90%. L'analyse des anions n'étant aisée que dans des milieux neutres, il a fallu mettre au point une approche du dosage dans les solutions chargées. Pour répondre à ce problème, trois systèmes analytiques ont été développés: la préconcentration, le gradient en concentration, et le mode isocratique avec des colonnes de plus grande efficacité. Cet outil est capable de caractériser en moins de 20 minutes l'état de surface d'un produit en cours de fabrication sur ligne. A titre d'exemple, quelques exemples d'application peuvent être cités: - contrôle de l'efficacité au rinçage du décapage (chlorhydrique ou sulfurique), - détermination du poids de couche d'une phosphatation, - dosage du zinc et nickel dans des bains d'éléctrodéposition.

Informations supplémentaires

Auteurs: ORGANISTA M, Unirec, Firminy (FR);DOUGNAC D, Unirec, Firminy (FR)
Références bibliographiques: EUR 13936 FR (1992) 70 pp., FS, ECU 7.50
Disponibilité: (2)
ISBN: ISBN 92-826-3698-4