Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Les images satellitaires de haute résolution (SPOT-XS et LANDSAT-TM) sont de plus en plus utilisées pour l'estimation de superficies (statistiques agricoles, études environnementales etc.). La classification supervisée des images est faite d'habitude par analyse discriminante par maximum de vraisemblance sous hypothèse de normalité. D'autres alternatives sont testées, comme la méthode des enveloppes convexes. Le maximum de vraisemblence avec des a priori égaux sousestime souvent les grandes classes et surestime les petites. Les a priori proportionels aux fréquences ont l'effet opposé et font même disparaître quelques classes.

Informations supplémentaires

Auteurs: RUEDA C, Université de Valladolid, Département de Statistique (ES);GALLEGO J, JRC Ispra (IT)
Références bibliographiques: Paper presented: XXIII Journées de Statistique, Strasbourg (FR), May 27-30, 1991
Disponibilité: Available from (1) as Paper FR 35974 ORA