Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

L'objectif de cette recherche était de mettre au point des procédés de purification du charbon par flottation et/ou séparation électrostatique afin d'obtenir un concentré à très basse teneur en cendres et en pyrite. Différents types de charbons ont été étudiés : charbons oxydés provenant de terrils, charbons gras et anthraciteux, charbons pyriteux. Pour ce dernier type de charbon, il est apparu que les techniques utilisées n'étaient envisageables que dans les cas de pyrite relativement grossière; l'élimination totale de grains très fins de pyrite est impossible vu la non-libération de la majorité de ceux-ci. La flottation s'est avérée la technique la plus appropriée pour le but fixé; les reactifs utilisés (triisoctylamine additionnée ou non de gasoil comme collecteur, Aerofroth 71 comme moussant) sont particulièrement bien adaptés à la flottation du charbon. La technique de séparation électrostatique paraît moins efficace pour la production de charbons ultra-purs; les teneurs en cendres des concentrés obtenus restent trop importantes et les rendements pondéraux trop faibles. Son utilisation doit donc être reservée au finissage.

Informations supplémentaires

Auteurs: SERVICE EXPLOITATION DES MINES ET DE PREPARATION DES MINERAIS ET CHARBONS, Université Libre de Bruxelles, Faculté des Sciences Appliquées (BE)
Références bibliographiques: EUR 14134 FR (1992) 334 pp., MF, ECU 12, blow-up copy ECU 33
Disponibilité: (2)
Numéro d'enregistrement: 199211233 / Dernière mise à jour le: 1994-11-29
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr