Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Sur de nombreux tokamaks, le temps de confinement de l'énergie augmente avec la densité moyenne, puis sature. Ce phénomène peut être dû à une augmentation de la chaleur transportée par les électrons ou les ions. La recherche se penche sur les causes de cette saturation, et notamment sur le dévelopement d'une turbulence ionique. Une analyse globale de transport, une analyse des temps de propagations des perturbations de température, et des mesures de fluctuation de densité électronique montrent que l'évolution du niveau de turbulence avec la densité moyenne est fortement corrélée au coefficient de diffusion électronique. Le coefficient de diffusion ionique de la chaleur se situe bien en dessus de la valeur néoclassique, même à faible densité. Il n'y a pas de dégradation du confinement des ions lorsque le temps de confinement sature. Les conclusions prouvent que la saturation du temps de confinement ne peut être expliquée par le développement d'une turbulence ionique, lorsque la densité moyenne augmente. Il semblerait donc que le temps de confinement de l'énergie sur Tore-Supra soit dominé par le comportement des électrons.

Informations supplémentaires

Auteurs: PAYAN J ET AL., CEA, CEN Cadarache, Saint-Paul-lez-Durance (FR);GERVAIS F ET AL., PMI-Ecole Polytechnique, Palaiseau (FR)
Références bibliographiques: Paper presented: Troisième Congrès de la Société Française de Physique - Plasma, Nancy (FR), September 16-18, 1992
Disponibilité: Available from (1) as Paper FR 37072 ORA
Numéro d'enregistrement: 199211485 / Dernière mise à jour le: 1994-11-29
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr