Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

La conversion profonde des résidus pétroliers peut faire appel à l'hydroconversion en présence de catalyseur en suspension qui, pour des raisons économiques, doit être recyclé. La filtration tangentielle, dérivée de l'ultrafiltration, est une des solutions qui permet d'envisager la séparation et le recyclage du catalyseur. L'objet du présent contrat concerne la caractérisation du catalyseur et son évolution tant sur le plan physique (granulométrie, surface spécifique) que sur le plan chimique (composition activité résiduelle) ainsi que l'étude du comportement des membranes envisagées pour cette séparation (taux de rejet, débit de filtration, risques de colmatage). Diverses membranes ont été sélectionnées et le diamètre optimum des pores qui permet à la fois un débit suffisant, un taux de rejet élevé et un colmatage limité se situe entre 250 et 500 A. Le catalyseur se trouve sous forme de MoS(2) très dispersé probablement en liaison avec une phase carbonnée de nature asphalténique. Les essais effectués ont permis de sélectionner un type de membranes bien adapté à la séparation du catalyseur. Les essais conduits sur charge diluée en raison des problèmes opérationnels des pilotes démontrent la nécessité de réaliser la séparation du catalyseur par ultrafiltration tangentielle à haute température sur l'effluent réel de l'hydroconversion catalytique pour pouvoir garantir la faisabilité industrielle.

Informations supplémentaires

Auteurs: BUISSON A, Rueil-Malmaison (FR);MOREL F, Rueil-Malmaison (FR);PERIES J-P, Rueil-Malmaison (FR)
Références bibliographiques: EUR 14423 FR (1993) 109 pp.
Disponibilité: (2)