Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Près d'un tiers de l'énergie de cokéfaction se retrouve sous forme de chaleur sensible dans le gaz brut et chaud montant dans la colonne montante. Sa récupération se fait industriellement par échange indirecte sur liquide caloporteur. Dans ce projet CECA, le procédé de lavage (ou de trempe) à l'huile a fait l'objet d'une simulation, à l'échelle du four 400 kg, précédée par un calcul enthalpique. La section de lavage, conçue et réalisée, a permis non seulement de confirmer la récupérabilité de la chaleur sensible par le goudron refroidi et recyclé agissant comme caloporteur, mais encore de retrouver qualitativement les avantages attendus de condensation sélective des produits organiques (benzols, phénols, goudrons) et de l'eau. Une expérimentation d'appui aux cokeries a été réalisée sur des condenseurs primaires et sur une colonne de débenzolage.

Informations supplémentaires

Auteurs: INERIS, INERIS, Paris (FR)
Références bibliographiques: EUR 14613 FR (1993) 142 pp., MF, ECU 8
Disponibilité: (2)
Numéro d'enregistrement: 199311094 / Dernière mise à jour le: 1994-11-29
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr