Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

La zone de plasma située au-delà de la dernière surface magnétique fermée, la SOL, est caractérisée par son épaisseur radiale lambda. La dépendance de cette échelle caractéristique avec les différents paramètres du plasma, (champ, densité, courant), a été établi sur Tore Supra. La conclusion est que, sur Tore Supra, lambda est quasi indépendante des conditions plasma. Le code THOR tient compte de la géométrie réelle de tous les limiteurs et de la configuration magnétique. Il donne la projection du plasma sur les parois. Il associe mouvement parallèle et diffusion perpendiculaire, dont le caractère aléatoire est rendu par un algorithme de Monte Carlo. Ce code autorise l'intégration de perturbations à l'équilibre magnétique initial. Ainsi, ses performances ont été améliorés en étudiant des cas perturbés par l'utilisation du divertor ergodique. Les résultats numériques sont conformes aux observations expérimentales. Parfois, ils remettent en question les modèles physiques: on a élaboré un modèle analytique expliquant la forme des dépôts réels, en appui PPI, dépôts non conformes aux prédictions du modèle classique.

Informations supplémentaires

Auteurs: SEIGNEUR A, Université de Provence (FR)
Références bibliographiques: Report: EUR-CEA-FC-1488 FR (1993) 199 pp.
Disponibilité: Available from CEA, Département de Recherches sur la Fusion Contrôlée, Saint-Paul-lez-Durance (FR)