Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Les objectifs de cette étude, réalisées dans les argilites toarciennes à partir du tunnel de Tournemire, portent sur la fonction barrière des formations argileuses et, plus précisément, sur l'étude des modalités de transferts de fluides dans de telles formations. Les études isotopiques appliquées à la circulation de l'eau dans les argilites du Toarcien, au moyen des isotopes naturels 14C, 36Cl, 129I, 18O, 13C et du rapport U/Th, ont révélé la très grande difficulté de prélever de l'eau. On a pu tout de même établir, à partir des isotopes de la molécule d'eau (18O et 2H), que les phénomènes de diffusion semblaient prépondérants, qu'il y avait une possible présence d'eaux connées mélangée avec l'eau météorique ainsi que l'éventuelle existence d'un système diphasique. Par ailleurs, il semble qu'il n'y a pas eu de circulation d'eau dans les fissures depuis au moins 20,000 ans.

Informations supplémentaires

Auteurs: BARBREAU A, CEA, Institut de Protection et de Sûreté Nucléaire, Fontenay-aux-Roses (FR);BOISSON J Y, CEA, Institut de Protection et de Sûreté Nucléaire, Fontenay-aux-Roses (FR)
Références bibliographiques: EUR 15756 FR (1994) 155 pp., FS, ECU 18.50
Disponibilité: (2)
ISBN: ISBN 92-826-8353-2