Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

L'objectif de cette recherche a été de quantifier les rôles de l'addition de l'azote et de celle du manganese sur le comportement au soudage d'aciers austéno-ferritiques à 22% de chrome et à 3% de molybdène. Des dépôts monopasses à l'électrode enrobée, des joints soudés multipasses à l'arc submergé ainsi que joints soudés par faisceau d'électrons ont été réalisés à partir de quatre compositions de tôles d'une épaisseur de 20 mm et de fils d'apports expérimentaux. Après d'évaluation de la soudabilité opératoire, les matériaux soudés ont été étudiés tant en métal de base qu'en zone affectée thermiquement (ZAT) et en métal fondu du point de vue de leurs microstructures, de leurs propriétés mécaniques et de leur résistance à différents types de corrosion. Pour les deux types de matériaux, les additions d'azote jusqu'à 0,29% et de manganèse jusqu'à 8% dans les métaux de base n'ont pas compromis, du moins pour l'épaisseur de 20mm étudiée, la soudabilité opératoire tant en soudage à l'arc submergé qu'en soudage sous vide par faisceau d'électrons.

Informations supplémentaires

Auteurs: BONNEFOIS B, Creusot-Loire Industrie, Centre de Recherche des Matériaux du Creusot (FR)
Références bibliographiques: EUR 15996 FR (1995) 105 pp., FS, ECU 11.50
Disponibilité: (2)
ISBN: ISBN 92-827-4105-2