Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

La méthode des échantillonneurs passifs a été utilisée pendant une période de trois mois (avril à juin 90) pour cartographier les niveaux de fond du dioxyde d'azote en Basse-Seine. Les concentrations moyennes obtenues sur la période comparées aux valeurs de la directive CEE montrent que les risques de dépassement de la valeur limite de la directive et de la valeur guide sur les sites de fond échantillonnés pendant la campagne sont faibles. Il apparaît souhaitable d'implanter deux stations supplémentaires : à Rouen centre et au Havre, toutes les deux stations de forte proximité des voies de circulation. Le nombre de stations orientées vers l'industrie apparaît suffisant.

Informations supplémentaires

Auteurs: DELMAS V, Air Normand, Rouen (FR);ATKINS D H F, JRC Ispra (IT);DE SAEGER E, JRC Ispra (IT);GERBOLES M, JRC Ispra (IT);PAYRISSAT M, JRC Ispra (IT)
Références bibliographiques: EUR 14512 FR (1992) 78 pp., FS, free of charge
Disponibilité: Available from Joint Research Centre, Publication Department, I-21020 Ispra (Va.) (IT)