Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Les niveaux de concentration du dioxyde d'azote dans l'air ont été évalués dans l'agglomération tolousaine à l'aide de tubes à diffusion dans le cadre d'une collaboration entre l'Observatoire Régional de l'Air en Midi Pyrénnées (ORAMIP) et le Laboratoire Central de la Pollution Atmosphérique (CLAP) de la Commission européenne. Le but était d'établir la distribution cartographique de ce composé, afin d'apprécier l'adéquation entre le réseau de mesure en place et les exigences de la directive européenne en matière de surveillance de la pollution urbaine due au NO(2). Deux campagnes de measure, de 3 mois chacune, ont été effectuées durant l'été 1991 et l'hiver 1992. Sur le secteur étudié, 140 tubes à difusion furent uniformént répartis; ils étaient relevés tous les quinze jours durant 12 périodes de mesure. L'étude de Toulouse montre de nouveau que les tubes à diffusion sont un outil intéressant pour l'harmonisation de la conception des réseaux de mesure dans les centres urbains. Toutefois, la valeur limite définie dans la directive européenne et les mesures passives ne sont pas aisément comparables. En effet, la directive se base sur des moyennes horaires alors que les tubes à diffusion fournissent des valeurs intégrées sur deux semaines. De plus, la densité de station devrait être harmonisée sur la même base pour chaque réseau urbain, en relation avec des paramétres measurables, notamment la distribution du NO(2) et la densité de population.

Informations supplémentaires

Auteurs: DELLA MASSA J P, Observatoire Régional de l'Air en Midi Pyrénées, Colomiers (FR);GERBOLES M, JRC Ispra (IT);PAYRISSAT M, JRC Ispra (IT)
Références bibliographiques: EUR 15567 FR (1994) 76 pp., FS, free of charge
Disponibilité: Available from Joint Research Centre, Publication Department, I-21020 Ispra (Va.) (IT)