Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

La communauté scientifique porte un intérêt grandissant à l'ozone localisé dans la troposphère, en premier lieu parce que sa concentration est en constante augmentation. Ce phénomène est relié au changement climatique global puisque l'ozone est un gaz à effet de serre et il n'est pas sans risque sur la biosphère car l'ozone est un puissant osydant atmosphérique.
En résumé, nous avons effectué ici une étude critique de la méthodologie utilisée pour la mesure des flux dans la couche de surface puis nous nous sommes efforcés de distinguer les processus directeurs qui gouvernent le dépôt sec dans le cas de l'ozone, pur différentes configurations.

Informations supplémentaires

Auteurs: LABATUT A, Laboratoire d'Aérologie, OMP, Toulouse (FR)
Références bibliographiques: EUR 16335 FR (1995) 216pp., FS, free of charge
Disponibilité: Available from the Public Relations and Publications Unit, JRC Ispra, I-21020 Ispra (IT)
Numéro d'enregistrement: 199610742 / Dernière mise à jour le: 1996-09-30
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr