Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

La génération non inductive de courant dans un plasma de tokamak par les ondes à la fréquence hybride basse permet d'obtenir des régimes de fonctionnement continu, étape nécessaire à la réalisation d'un réacteur à fusion thermonucléaire. Le but de cette thèse est de définir et d'étudier des scénarios sur Tore Supra permettant d'atteindre des régimes à la fois stationnaires et performants grâce à un contrôle du profil de densité de courant, ce qui n'est réalisable qu'en régime non inductif.
La diffusion résistive du courant, est étudiée dans l'objectif de valider de façon précise les profils de densité de courant inductif et non inductif et leur influence sur l'évolution temporelle des caractéristiques d'une décharge.
La thèse se poursuit par l'étude théorique et expérimentale d'un nouveau mode opératoire où la consommation du flux disponible au circuit primaire du transformateur est contrôlée afin d'obtenir des régimes purement non inductifs et stationnaires d'une façon reproductible. Cette étude constitue une première étape vers le contrôle des décharges longues entièrement non inductives.
La consommation de flux de phase de montée du courant assistée par les ondes hybrides, est également étudiée dans le but de déterminer des régimes où cette consommation est minimale.
L'influence de la forme du profil de densité de courant non monotone sur le confinement et le transport de l'énergie dans le plasma est ensuite clairement mise en évidence. ce.

Informations supplémentaires

Auteurs: KAZARIAN-VIBERT F, CEA, CEN Cadarache, Saint-Paul-lez-Durance (FR)
Références bibliographiques: Article: CEN Cadarache Laboratory Report (1996) EUR-CEA-FC-1584