Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

L'objectif essentiel de ce travail a consisté à développer un système de mesure de température par caméras CCD, dans le proche infrarouge (890 nm), afin de compléter le diagnostic de thermographie de TORE SUPRA. A l'aide des lois du rayonnement et de mesures expérimentales, nous avons établi une procédure de transcription du signal de la caméra, en température de l'objet observé. Elle permet d'évaluer les performances et les limites de ce système dans les conditions extrêmement sévères d'exploitation de l'environnement d'un Tokamak. Cette analyse montre qu'en situation quasi-idéale (en laboratoire), la plage des températures de surface mesurables s'étend de 600 C à 2500 C. En revanche, lorsque le flux thermique observé traverse un milieu perturbateur, tel qu'un plasma de densité moyenne (6.10{19}m{-3}), les températures inférieures à 900 C ne sont plus accessibles. Dans l'avenir, les caméras IR-CCD permettront d'effecteur des mesures à des longueurs d'onde plus élevées (1,5 mm à 2 mm) permettant de conserver une résolution spatiale suffisante tout en diminuant le seuil inférieur des températures mesurables à 150 C. Tous les développements actuels seront alors réutilisables et l'on s'affranchira ainsi des perturbations liées à l'émission du plasma.

Informations supplémentaires

Auteurs: MOREAU F, CEA, CEN Cadarache, Saint-Paul-lez-Durance (FR)
Références bibliographiques: Article: CEN Cadarache Laboratory Report (1996) EUR-CEA-FC-1580
Numéro d'enregistrement: 199611245 / Dernière mise à jour le: 1996-11-11
Catégorie: publication
Langue d'origine: fr
Langues disponibles: fr