Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

WW1 Allied Cultures Résultat en bref

Project ID: 276187
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

La guerre et la culture alimentaire des Alliés

La première guerre mondiale a réuni de nombreuses cultures au sein des coalitions. Un projet européen a étudié l'identité alliée en regard de la culture des communautés particulières regroupées au sein des Alliés.
La guerre et la culture alimentaire des Alliés
Le projet WW1 ALLIED CULTURES («Inter-Allied cultures and identities during World War 1») portait sur les Alliés britanniques, français et américains, ainsi que sur leurs armées coloniales respectives. Les différences de cultures ont été abordées sous l'angle des identités alimentaires.

L'alimentation est essentielle en temps de guerre pour le moral des troupes. De la nourriture locale était envoyée par les familles et des millions de colis contenant des provisions préparées maison étaient acheminés jusqu'aux troupes pour maintenir leur endurance.

Malgré les critiques sur le manque de goût des rations alliées, le commandement allié était bien conscient de l'importance de l'alimentation. La nourriture est vectrice de questions religieuses et des approvisionnements spéciaux étaient prévus dans cette perspective, par exemple pour les 140 000 travailleurs chinois qui furent envoyés en Europe.

La première guerre mondiale entraîna également immanquablement un mélange au niveau des habitudes alimentaires. L'identité interculturelle de l'entente entre Alliés donna lieu à des échanges de recettes. Cela fut en partie favorisé par l'American Relief Administration de Hoover, une initiative dotée de 10 millions de dollars américains pour aider la Pologne et la Russie frappée par la famine après la guerre. Cela eut ainsi une influence sur le patrimoine alimentaire et cela donna également lieu à de nouvelles opportunités en matière commerciale.

L'alimentation structura également l'identité alliée et le partage de la nourriture était considéré comme une valeur typique des alliés. Par opposition, les profiteurs de guerre et l'ennemi étaient considérés comme des vecteurs de famine.

Le chemin de la victoire était pavé par l'«économie du sacrifice». L'aide alimentaire d'urgence était par conséquent soutenue aux niveaux local, national et international. Plusieurs œuvres caritatives, dont la Croix Rouge, vinrent en aide aux groupes menacés par le manque de nourriture: les enfants, les réfugiés et les soldats déplacés.

Le projet WW1 ALLIED CULTURES a développé une plate-forme de connaissances qui pourrait être appliquée à une étude similaire sur la Seconde Guerre mondiale et donner ensuite lieu à une comparaison. L'étude de la guerre de coalition et des identités nourrit également les controverses actuelles sur les questions multiculturelles.

Informations connexes

Mots-clés

Identité alimentaire, coalition de guerre, Première Guerre mondiale, religion, patrimoine, multiculturel
Numéro d'enregistrement: 150754 / Dernière mise à jour le: 2014-11-20
Domaine: Environnement