Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'impact des espèces de poisson envahissantes

Les espèces envahissantes constituent une menace importante à la conservation de la biodiversité et du fonctionnement écosystémique. Comprendre leurs impacts et les facteurs abiotiques qui peuvent influencer leur succès est ainsi très important.
L'impact des espèces de poisson envahissantes
La gambusie (Gambusia holbrooki) est l'une des espèces les plus invasives au monde. Elle est notamment connue pour déplacer les espèces natives d'amphibiens et de poissons. La gambusie a été introduite au sud-ouest de l'Europe dans les années 1920 pour contrôler les populations de moustiques.

Le projet INVASIVE FISH («The effects of invasive fish on native species») a analysé l'interaction entre la gambusie et Aphanius iberus, une espèce ibérique native. Plus particulièrement, les facteurs influençant ces interactions et les effets écologiques plus vastes ont été passés en revue.

Ces informations sont destinées aux défenseurs de l'environnement, qui pourront ainsi isoler les individus d'une espèce invasive qui doivent être ciblés dans le cadre des programmes de gestion et de conservation. Elles pourront par ailleurs être utilisées pour isoler les espèces endémiques qui doivent être absolument protégées. Par ailleurs, ces éléments s'ajoutent aux connaissances accessibles aux gestionnaires et aux décideurs politiques assurant le suivi des altérations environnementales potentielles ou avérées.

INVASIVE FISH a également démontré que le comportement des espèces invasives est affecté par l'exposition à l'arsenic et les algues aquatiques qui devraient réduire les effets dangereux d'arsenic en l'absorbant pourraient en fait aggraver le problème. L'eutrophisation, qui caractérise les zones aquatiques recevant une trop forte concentration en nutriments, peut être influencée par une augmentation de l'ammoniac aquatique généré par le métabolisme des poissons. Une recherche multidisciplinaire à plusieurs taxons est essentielle pour comprendre les impacts de la toxicité de l'arsenic et les différences de potentiel pour l'eutrophisation par les espèces indigènes et invasives et les interactions chimiques possibles pourraient également avoir leur importance.

Le projet INVASIVE FISH contribuera à une meilleure compréhension des effets des espèces envahissantes telles que la gambusie sur l'environnement. Les données du projet permettront aux scientifiques et aux décideurs politiques d'adopter des stratégies de conservation efficaces.

Informations connexes

Mots-clés

Espèces envahissantes, écosystèmes, biodiversité, gambusie, Gambusia holbrooki, espèces de poisson, poisson invasif, espèce indigène, Aphanus iberus, programmes de préservation, arsenic, eutrophisation, ammoniac aquatique