Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MYECOCOST Résultat en bref

Project ID: 308530
Financé au titre de: FP7-ENVIRONMENT
Pays: Allemagne

Un système économique de comptabilité des ressources naturelles

Le projet MYECOCOST, financé par l'UE, calcule le coût écologique (ecoCost) des produits ou services d'une entreprise, permettant aux producteurs et aux consommateurs de prendre des décisions basées sur des critères d'environnement.
Un système économique de comptabilité des ressources naturelles
La nécessité d'une croissance plus durable est largement reconnue et acceptée, y compris en réduisant l'usage des matériaux et les rejets de gaz carbonique, pendant la production et la consommation. Cependant, l'économie durable dont nous avons besoin rencontre deux obstacles majeurs: la complexité des systèmes mondiaux de production, et le manque de données sur les cycles de vie.

Le projet MYECOCOST s'est attaqué à ce problème en proposant une «éco-comptabilité» informatisée, qui tient compte de l'impact sur l'environnement des produits, des services, des techniques, des entreprises, des chaînes d'approvisionnement et des consommateurs. Cet outil très automatisé s'appuie sur des données temps-réel de cycle de vie, pour mettre en place un réseau mondial de nœuds de comptabilité des ressources. Ces nœuds contribuent à surmonter bon nombre des problèmes des méthodes actuelles de mesure de consommation des ressources et des impacts sur l'environnement.

«Les entreprises qui rejoignent le réseau MYECOCOST peuvent utiliser l'outil pour calculer les ressources en entrée et en sortie, ainsi que les rejets, aboutissant aux 'ecoCosts' de leurs produits et services», explique Nuria Riera, qui coordonne le projet. «En associant ces ecoCosts pour une chaîne d'approvisionnement donnée, depuis la production primaire jusqu'au point de vente, on obtient de manière économique des données fiables et comparables sur chaque produit, ce qui permet des meilleures décisions, basées davantage sur l'environnement.»

Optimiser les habitudes de consommation

Selon Mme Riera, l'un des moteurs clés du projet a été le fait que les données actuelles sur les systèmes de production et de consommation tendent à négliger les charges sur l'environnement, et sont difficiles d'accès: «Dans notre monde numérisé, nous constatons une lacune importante dans l'usage des données personnelles. Bien que l'on collecte de grandes quantités de données sur les systèmes de produits et de services, elles n'arrivent pas à informer les consommateurs sur leurs comportements ni sur l'impact de leurs décisions sur l'environnement.»

Au lieu d'avoir des données utiles, les consommateurs sont submergés par la prolifération des labels. De fait, l'Europe compte plus de 400 labels pour l'environnement, qui prétendent informer les consommateurs de la valeur sociale ou environnementale du produit. On comprend que cette prolifération se soit traduite par quelque confusion, un rapport Eurobaromètre récent montrant que plus de la moitié des consommateurs trouve trop difficile de reconnaître les produits respectant l'environnement.

C'est dans ce contexte que le projet MYECOCOST s'est attaché à concevoir un système économique de comptabilité des ressources naturelles. «La numérisation a soutenu la mise en place d'un réseau mondial de nœuds de comptabilité des ressources, qui collecte les données sur l'environnement à chaque étape d'une chaîne de production ou de la fourniture d'un service. C'est une fonction essentielle pour le projet MYECOCOST», déclare Mme Riera.

Les données collectées peuvent être transmises d'un fournisseur à l'autre et jusqu'au consommateur, via une facture ou sur l'étiquette du prix. En outre, comme les données peuvent être agrégées tout au long de la chaîne et jusqu'au site de la vente, le consommateur peut obtenir des informations sur un groupe de produits ou une marque, mais aussi sur une unité d'un produit. Ces informations lui permettront d'optimiser l'impact sur l'environnement de ses habitudes de consommation.

Une nouvelle ère de respect de l'environnement

Pour Mme Riera, une large disponibilité des données ecoCost pourrait révolutionner la façon dont la société apprécie divers produits et services. Elle conclut: «Nous pourrons suivre nos achats et leurs effets sur l'environnement dans le temps, évaluer si notre style de vie s'inscrit ou non dans des limites écologiques, et apprendre comment réduire notre impact sur l'environnement, du point de vue individuel mais aussi de l'entreprise. Nous envisageons ainsi une nouvelle ère du respect de l'environnement, MYECOCOST fournissant une infrastructure vitale pour orienter les décisions des concepteurs, des producteurs et des consommateurs vers un style de vie plus durable, et une économie circulaire plus écologique.»

Informations connexes

Mots-clés

MYECOCOST, ecoCost, numérisation, décisions du consommateur, label environnemental, données temps-réel sur le cycle de vie, production durable et consommation
Numéro d'enregistrement: 159927 / Dernière mise à jour le: 2015-05-18
Domaine: Environnement