Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

GREENECONET Résultat en bref

Project ID: 603939
Financé au titre de: FP7-ENVIRONMENT
Pays: Royaume-Uni

Un système centralisé pour aider les PME à respecter l'environnement

Des chercheurs financés par l'UE ont conçu un système en ligne permettant aux PME d'apprendre les unes des autres, d'échanger les meilleures pratiques, et d'accéder à des outils pour les aider à mettre en place des modèles métier plus durables.
Un système centralisé pour aider les PME à respecter l'environnement
Notre système économique actuel n'est pas durable, il faut donc changer de concept. Il faut passer à une «économie verte» qui favorise la mise au point et l'usage de techniques, d'outils et de services pour soutenir la transition de la société vers un développement économique durable et à faible impact carbone.

Pour faciliter cette évolution vers une économie verte, le projet GREENECONET, financé par l'UE, propose des outils aux PME. «On a souvent sous-estimé la contribution apportée par les sociétés privées et les associations d'entreprises à la transition vers une économie verte», déclare Corrado Topi, coordinateur du projet GREENECONET. «Mais les PME et les entreprises sont des acteurs clés, capables de changer les conditions physiques et socio-économiques.»

De nombreuses entreprises ont déjà grandement contribué à cette transition, mais une grande partie, notamment parmi les PME, est en retard sur l'application de pratiques vertes. Pour combler cette lacune, le projet GREENECONET a mis en place un système permettant aux PME d'apprendre les unes des autres, en échangeant des informations sur les meilleures pratiques des solutions vertes qu'elles ont adoptées ou conçues.

La référence pour une entreprise verte

Les travaux de GREENECONET se sont traduits par un système web, qui est devenu la référence pour aider une PME à passer vers un modèle économique vert. Ce système aide les PME en leur donnant accès aux meilleurs produits, services, opportunités de marché et outils de finance et de planification. Il propose aussi un espace pour dialoguer en direct avec les chercheurs et les décideurs politiques, et demander des réponses personnalisées à des questions de soutien. «Le site web propose une navigation pratique pour rechercher des solutions, des produits et des services verts, à partir de thèmes et d'emplacements très spécifiques, ainsi qu'un puissant moteur de recherche pour atteindre les outils et les solutions les plus pertinents», déclare M. Topi.

Une fonction très utilisée est la Green Economy Toolbox, une base de données d'outils pratiques et d'aide en ligne pour rendre plus verte une petite entreprise. Le système propose actuellement 16 outils, comme le BalticClimate Toolkit et le Carbon Footprint Tool. Le BalticClimate Toolkit apporte aux décideurs politiques régionaux, aux aménageurs du territoire et aux entreprises une aide en matière d'adaptation et de gestion du climat. «Ce BalticClimatic Toolkit soutient le développement d'une entreprise et de sa compétitivité», souligne M. Topi. «Il évalue comment le réchauffement du climat affectera le transport, les habitations, l'énergie et l'agriculture dans une région donnée, et les opportunités qu'apporteront ces nouvelles conditions et situations.»

De son côté, le Carbon Footprint Tool permet aux PME de trouver les points du cycle de vie d'un produit qui ont le plus d'impact carbone. Ces informations les aideront à concevoir des produits et services à faible impact carbone, et à choisir les meilleures options écologiques. «Les PME peuvent ainsi différencier leurs produits en fonction de caractéristiques mesurées sur l'environnement», ajoute M. Topi.

Voir à l'échelle mondiale

Le projet GREENECONET a montré qu'en s'intéressant aux réussites des entreprises vertes, les PME peuvent apprendre beaucoup. Cependant, les coordinateurs du projet ont constaté que le système, par lui-même, ne suffirait pas pour concrétiser tout ce potentiel.

«Souvent, les PME fonctionnent dans leurs propres réseaux locaux ou nationaux, qui tendent à être hors ligne et à être gérés par des multiplicateurs ou des organisations locaux ou nationaux», souligne M. Topi. Pour s'assurer qu'elles pourront disposer d'un plus vaste ensemble de meilleures pratiques, GREENECONET a conçu une approche mixte, basées sur des interactions en ligne/hors ligne, où le système en ligne (animé par les PME et des multiplicateurs) soutient et se relie à des évènements de mise en réseau, des ateliers et des conférences.

Pour élargir le potentiel d'apprentissage des PME hors de l'UE et vers des pays développés ou en voie de développement, le groupe de gestion du système a décidé de rendre mondiale la couverture de son modèle interactif en ligne/hors ligne. Pour cela, il met en place un centre de connexion basé sur le système GREENECONET en ligne, qui reliera bientôt les réseaux internationaux, nationaux et régionaux à une base de données des meilleures pratiques sur la façon de rendre plus vertes les PME, de par le monde.

Informations connexes

Mots-clés

GREENECONET, PME, système en ligne, durabilité, économie verte, meilleures pratiques, entreprises vertes, Carbon Footprint Tool, BalticClimate Toolkit
Numéro d'enregistrement: 169894 / Dernière mise à jour le: 2015-10-02
Domaine: Environnement