Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SUS-CON Résultat en bref

Project ID: 285463
Financé au titre de: FP7-NMP
Pays: Italie

Écologiser le ciment grâce à des matières premières durables

Les produits de béton fabriqués à partir de matières premières secondaires pourraient aider le secteur de la construction à améliorer ses performances environnementales et à réduire les déchets.
Écologiser le ciment grâce à des matières premières durables
Les nouveaux produits en béton développés via le projet SUS-CON (SUStainable, innovative and energy-efficient CONcrete, based on the integration of all-waste materials), financé par l'UE, ont été conçus pour répondre aux besoins compétitifs et économiques de l'industrie de la construction tout en réduisant l'impact du secteur sur l'environnement.

«Nous avons développé de tous nouveaux concepts et technologies pour intégrer les matières premières secondaires dans la production du béton» explique le coordinateur du projet Alessandro Largo du CETMA en Italie. «Cela conduira à la production de béton plus durable et plus économique pour des applications de béton prêt à l'emploi et pré-coulé.» Le projet sensibilisera également aux avantages de nouveaux produits plus verts pour surmonter les obstacles techniques et non-techniques dans une industrie aussi traditionnelle que la construction. Pour le moment, les principaux résultats exploitables concernent plusieurs nouveaux types d'agrégats et de liants composés entièrement à base de matières premières secondaires (telles que les déchets de plastique, les déchets d'équipement électriques et électroniques, la mousse polyuréthane et les déchets solides urbains), la combinaison de ces nouveaux produits dans un béton léger et économe en énergie composés uniquement de matières secondaires est un outil d'aide à la décision pour aider à gérer et à partager les données des flux de déchets de l'UE.

«Les produits de béton légers, économiques, respectueux de l'environnement et tous les déchets que nous avons développés s'appliquent tant aux produits de béton prêt à l'emploi (chape de sol et sous-couche de chape de sol) qu'aux applications de béton pré-coulé (blocs et panneaux)», explique Largo. «Ces prototypes de béton prêt à l'emploi et pré-coulé ont été produits par différentes entreprises de construction européennes du projet, et leur compatibilité avec les processus de production existants a été démontrée dans le cadre d'essais réels.» Les solutions de béton de SUS-CON ont ensuite été installées dans de vrais bâtiments situés sur trois différents sites européens (en Espagne, en Turquie et en Roumanie). Les améliorations en matière d'efficacité énergétique des bâtiments construits avec le béton SUS-CON ont été contrôlées.

Les prototypes ont également été évalués au niveau de leurs propriétés d'isolation mécaniques, thermiques et acoustiques et de la résistance au feu. Un plan d'exploitation a maintenant été développé pour pousser les concepts susceptibles d'avoir un potentiel commercial. «Ce plan contient une liste complète de résultats exploitables, une description de chaque résultat, une explication et un bref plan d'exploitation», explique Largo. «Pour rapprocher davantage ces produits du marché, nous développerons d'abord des systèmes prometteurs à l'échelle pilote.»

À terme, les résultats du projet contribueront à réduire l'énergie utilisée et l'empreinte CO2 du béton grâce au remplacement des liants traditionnels par de nouveaux liants réalisés à base de matières secondaires. Les nouveaux concepts de béton développés en combinant ces nouveaux agrégats donneront de meilleures propriétés d'isolation thermique et permettront aux architectes d'intégrer de meilleures normes de performances dans la conception et la construction.

«L'industrie de la construction est l'un des plus grands consommateurs d'énergie et de matières premières et l'un des plus grands contributeurs des émissions de gaz à effet de serre», explique Largo. «Pour devenir plus durable, le secteur doit limiter son impact environnemental et, en particulier, réduire l'utilisation des matières premières et de l'énergie. Nous pensons que le développement de nouvelles technologies qui intègrent des matières secondaires dans le cycle de production du béton léger est une solution complète qui peut améliorer la durabilité et l'efficacité économique.»

Source: D'après un entretien avec le coordinateur du projet

Informations connexes

Mots-clés

Béton, secteur de la construction, isolation
Numéro d'enregistrement: 173491 / Dernière mise à jour le: 2015-12-11
Domaine: Technologies industrielles