Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SUS-CON — Résultat en bref

Project ID: 285463
Financé au titre de: FP7-NMP
Pays: Italie
Domaine: Industrie

Écologiser le ciment grâce à des matières premières secondaires

Les produits de béton fabriqués à partir de matières premières secondaires pourraient aider le secteur de la construction à améliorer ses performances environnementales et à réduire les déchets et les coûts.
Écologiser le ciment grâce à des matières premières secondaires
Les produits inédits à base de béton conçus via le projet SUS-CON, financé par l'UE, ont été développés pour apporter au secteur de la construction la compétitivité et les économies dont il a besoin, tout en réduisant son impact sur l'environnement. Des concepts et technologies totalement nouveaux intégrant des matières premières secondaires dans la production du béton ont été développés et soigneusement testés.

«Le secteur de la construction est un des plus gros consommateurs d'énergie et de matières premières secondaires, et l'un des principaux émetteurs de gaz à effet de serre», explique Alessandro Largo, du Département des matériaux et structure de CETMA, en Italie, et coordinateur du projet. «Pour devenir plus durable, le secteur doit limiter son impact environnemental et, en particulier, réduire l'utilisation des matières premières et de l'énergie.»

Les résultats exploitables les plus prometteurs de ce projet fructueux concernent plusieurs recettes de bétons éco-durables qui utilisent des agrégats et liants innovants issus de matières premières secondaires (déchets plastiques, déchets d'équipements électriques et électroniques, mousse de polyuréthane et déchets urbains solides). Les prototypes SUS-CON de béton prêt à l'emploi et pré-moulés ont été produits industriellement pendant le projet par des entreprises de construction européennes.

Au final, le projet SUS-CON a atteint ses objectifs qui étaient d'utiliser 100 % de matières premières secondaires pour remplacer efficacement les agrégats et liants traditionnels. Ces techniques ont aidé à réduire l'impact carbone du béton de 50 % et le coût des matières premières de construction de 15 %.

Des tests rigoureux ont aidé à démontrer la compatibilité élevée des bétons SUS-CON avec les processus de production actuels. «Les produits de béton légers, économiques, respectueux de l'environnement et totalement à base de déchets que nous avons développés s'appliquent tant aux produits de béton prêt à l'emploi (chape de sol et sous-couche de chape de sol) qu'aux applications de béton pré-coulé (blocs et panneaux)», explique Largo.


Les propriétés mécaniques, d'isolation acoustique et thermique, et de résistance au feu des prototypes SUS-CON ont été testées. Ils ont été installés dans trois bâtiments réels de démonstration sur trois sites européens (Espagne, Turquie et Roumanie). Le rendement énergétique des bâtiments construits à l'aide des bétons SUS-CON ont fait l'objet d'une surveillance par temps chaud et froid afin de prouver que les performances d'isolation des produits SUS-CON sont meilleures que celles des produits de référence, quel que soit le climat.

Concernant le comportement au feu, les panneaux SUS-CON ont été classés EI 240 (un niveau quatre fois supérieur à celui des panneaux de référence du commerce, classés EI60).

«Nous sommes convaincus que le développement de nouvelles technologies innovantes intégrant des matériaux secondaires dans le cycle de production du béton léger offre une solution complète capable d'améliorer la durabilité et la rentabilité. Elle permettra aussi aux architectes et aux constructeurs d'intégrer des normes de performances plus élevées dans la conception et la construction», conclut Largo.

Mots-clés

Béton, secteur de la construction, isolation