Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ALLRUN Résultat en bref

Référence du projet: 291851
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: France

Le modèle du poisson zèbre pour guérir la leucémie infantile

Comprendre la pathogenèse de la leucémie est essentielle à la conception de thérapies ciblées innovantes. Des chercheurs européens ont utilisé le poisson zèbre comme modèle pour déterminer la pathogenèse moléculaire d'un type de leucémie touchant les enfants.
Le modèle du poisson zèbre pour guérir la leucémie infantile
La leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) est le cancer le plus fréquent chez les enfants, pour lequel 5 000 nouveaux cas sont enregistrés chaque année en Europe. Le type de LAL le plus fréquent touche la lignée de cellules lymphoblastiques B et porte une translocation chromosomique ETV6/RUNX1. RUNX1 est un facteur de transcription clé dans l'hématopoïèse associé à de nombreux types de leucémie grave.

La majorité des traitements de LAL ETV6/RUNX1 sont généralement efficaces, bien qu'ils augmentent le risque de cancer secondaire de 10 % jusqu'à environ 15 ans après le traitement. Cette rechute tardive ne peut être prédite au moment du diagnostic et constitue un réel défi thérapeutique. L'objectif principal du projet ALLRUN (Modeling TEL/AML1 childhood lymphoblastic leukemia in zebrafish) est de mieux caractériser la protéine ETV6/RUNX1 en associant la biologie cellulaire et moléculaire avec une approche physiologique chez les poissons zèbres qui a été validée ensuite sur des échantillons humains.

Dans ce contexte, les scientifiques espèrent étudier les isoformes de RUNX1 qui étaient surexprimées, et identifier les modifications post-translationnelle dans la LAL ETV6/RUNX1. Ils examineront également les mécanismes qui contrôlent la régulation génétique et épigénétique de RUNX1 et détermineront la coopération entre RUNX1 et ETV6/RUNX1.

Pour réaliser ces objectifs, le consortium ALLRUN établira un modèle de poisson zèbre de la leucémie. Pendant la première phase de l'étude, ils ont identifié les isoformes exprimées chez les patients et ont découvert que RUNX1 est phosphorylée dans les cellules pré-B. De plus, ils ont découvert des partenaires transcriptionnels innovants de RUNX1 et ETV6/RUNX1 et procèdent à leur validation.

Dans l'ensemble, les résultats du projet aideront à comprendre le rôle de l'allèle normal de RUNX1 dans la LAL ETV6/RUNX1. L'identification des gènes impliqués et leur rôle dans le développement de processus de leucémogenèse a le potentiel de fournir de nouvelles cibles thérapeutiques contre la leucémie chez les enfants.

Informations connexes

Mots-clés

Poisson zèbre, leucémie aiguë lymphoblastique, ETV6, RNX1, translocation chromosomique, épigénétique
Numéro d'enregistrement: 173733 / Dernière mise à jour le: 2016-01-20
Domaine: Biologie, Médecine