Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ProtectingBioFaCCts Résultat en bref

Référence du projet: 293886
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Allemagne

Un nouveau cadre conserve la variation intra-spécifique

La variation biologique permet aux espèces de s'adapter à un environnement naturel altéré. Cette forme irremplaçable de biodiversité peut maintenant être mieux protégée grâce aux efforts d'une initiative financée par l'UE.
Un nouveau cadre conserve la variation intra-spécifique
Les changements apportés au paysage via des activités humaines provoquent la fragmentation des habitats naturels. Il en résulte que de nombreuses espèces sont incapables de changer face au changement climatique et doivent s'adapter à des conditions modifiées. Pour maximiser leurs chances d'y arriver, cela requiert une variation biologique au sein des espèces (variation intra-spécifique) qui doit être conservée de toute urgence.

Le projet PROTECTINGBIOFACCTS (Protecting biodiversity in the face of climate change) a développé un cadre de prioritisation de la conservation. Le cadre intègre l'intra-spécifique avec des méthodes plus traditionnelles pour identifier les zones qui demandent une protection.

Le cadre sera testé au niveau des différentes régions du monde qui abritent une variété de paysages, d'habitats et de niveaux de perturbation humaine, de petite à grande échelle. Des données génétiques et morphologiques seront en outre récoltées auprès d'espèces en Bulgarie, au Cameroun et en Roumanie.

Une nouvelle technique de modélisation spatiale sera utilisée pour cartographier les variations intra-spécifiques et identifier les zones où cette variation peut être protégée efficacement. Les techniques de modélisation spatiale existantes seront améliorées pour faciliter l'utilisation des données concernant les espèces rares afin d'identifier les effets sur les conditions d'habitat locales sur des parties spécifiques du génome.

Des milliers de plantes individuelles et d'animaux ont déjà été échantillonnés et typés génétiquement. Les résultats indiquent que le cadre est utile pour la planification de la conservation dans une variété de paysages à des échelles allant de centaines de kilomètres carrés à une zone de la taille du Cameroun et de la Gambie combinés.

Les données récoltées seront utilisées pour tester le cadre de mise en priorité et améliorer les efforts de conservation dans les zones de l'étude. Cela permettra également de fournir des réponses à des questions fondamentales concernant l'écologie et l'évolution des espèces dans ces régions.

PROTECTINGBIOFACCTS produira des cartes des régions présentant des niveaux élevés de variation intra-spécifique. Cela donnera également une meilleure compréhension de la relation entre les variations biotiques et abiotiques. Cela améliorera en outre grandement l'implémentation du cadre développé dans le domaine de l'établissement de priorités de conservation avec les recommandations d'utilisation.

Informations connexes

Mots-clés

Variation intra-spécifique, biodiversité, conservation, écologie, évolution
Numéro d'enregistrement: 175010 / Dernière mise à jour le: 2016-01-28
Domaine: Environnement