Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

GSOC Résultat en bref

Référence du projet: 293881
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: France

De meilleurs modèles pour les courants océaniques

Les chercheurs de l'UE développent une base de données remplie d'informations vitales sur les océans du monde. Les travaux créeront une ressource importante pour la modélisation de ces plans d'eau.
De meilleurs modèles pour les courants océaniques
La base de données ampèremètre multi-achive mondiale (GMACMD, Global Multi-Archive Current Meter Database) est un ensemble mondial de données océanographiques chronologiques. Les données proviennent principalement d'un ampèremètre océanique câblé, de la température et d'autres sources in situ. Le but du projet GSOC (Global statistics of ocean currents) est d'augmenter la taille de la base de données et d'implémenter des contrôles de qualité automatiques sur les métadonnées.

L'initiative estimera en outre la dissipation d'énergie mondiale due aux interactions des courants océaniques avec le fond marin. En mesurant le taux de dissipation, les scientifiques peuvent comprendre les principales sources d'énergie menant les courants océaniques et les processus physiques responsables de la dispersion de cette énergie. Une partie importante du processus de dissipation de l'énergie est la génération d'ondes internes résultant du flux sur un fond océanique rugueux.

Les résultats indiquent que les estimations faites par d'autres chercheurs sont trop basses, principalement parce que leurs modèles de courants abyssaux n'ont pas été validés par des mesures in situ. Les travaux de GSOC aideront donc à améliorer les simulations climatiques via des changements importants apportés à la circulation thermohaline importante pour le climat (parfois appelée la courroie transporteuse océanique).

Un autre objectif du projet est de déterminer la précision statistique des courants océaniques simulés à l'aide de modèles mondiaux des marées et la circulation générale. Le GMACMD a été utilisé pour déterminer les meilleures simulations de modèles de marée des océans mondiaux. Au cours du projet, le GMACMD est passé d'environ 44 000 entrées à plus de 76 000 et il représente actuellement le plus grand ensemble en accès libre de telles entrées.

Les résultats de GSOC seront utiles pour de nombreuses applications, y compris la planification de nouveaux programmes d'observation comme les missions satellites et la validation des projets de modélisation numérique des océans. Cela aidera également les scientifiques à comprendre les processus physiques liés et les comparaisons avec les prévisions théoriques.

Informations connexes

Mots-clés

Courants océaniques, Base de données ampèremètre multi-archive mondiale, dissipation de l'énergie, courants abyssaux, circulation thermohaline
Numéro d'enregistrement: 175011 / Dernière mise à jour le: 2016-01-28
Domaine: Environnement