Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des capteurs chimiques portables issus des nanotechnologies

Des chercheurs de l'UE ont créé des capteurs à base de papier, de caoutchouc et de tissu capables de détecter les concentrations de pH, chimiques et même le cholestérol.
Des capteurs chimiques portables issus des nanotechnologies
Les récents progrès réalisés dans le domaine des nanotubes de carbone (NTC) et de l'électronique imprimée signifient qu'il est désormais possible d'intégrer de l'électronique dans les substances et matériaux courants comme le papier et le coton. En conjonction avec des membranes conductrices, le potentiel pour des capteurs économiques et jetables est presque illimité.

Le projet FLEXSENS (FlexSens: Chemical sensors for the 21st century), financé par l'UE, a utilisé cette stratégie pour créer une plateforme de capteur chimique souple qui peut être facilement adaptée à différentes utilisations. L'équipe s'est concentrée sur l'intégration de capteurs dans des objets de tous les jours et sur la création de capteurs jetables à base de papier.

Les chercheurs ont commencé par définir les stratégies d'intégration de l'électronique dans le papier, le coton et le caoutchouc et par tester différents moyens de créer des capteurs chimiques. Ils ont utilisé une encre à base de NTC pour créer des matériaux conducteurs, en testant ceux-ci avec différents polymères conducteurs pour créer le capteur.

FLEXSENS a créé des capteurs de papier pour le sodium, le potassium, le calcium et le magnésium et a utilisé un capteur papier pour le lithium comme validation de principe. Grâce à une approche similaire avec le coton, les chercheurs ont créé un bandage adhésif qui intègre tous ces capteurs.

Le développement d'électrodes de référence solide-contact représente une avancée majeure car elles peuvent être utilisées pour une grande variété d'applications. De plus, le développement d'une cellule potentiométrique totalement intégrée à base de papier permettra de déterminer directement le taux de lithium dans le sang. En outre, la création d'un nouveau capteur de créatinine a abouti à la création d'une entreprise start-up spécialisée dans les diagnostics à domicile.

Les collaborations avec d'autres groupes de recherche ont abouti à d'autres capteurs potentiels qui peuvent être portés comme des «tatouages» ou qui intègrent des signaux radio pour une télédétection. Ces capteurs bon marché marquent le début d'une révolution dans la technologie de la détection médicale.

Informations connexes

Mots-clés

Capteurs chimiques, portable, nanotubes de carbone, électronique, coton, FLEXSENS, lithium