Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

AircraftFire Résultat en bref

Référence du projet: 265612
Financé au titre de: FP7-TRANSPORT
Pays: France

De nouvelles études sur les matériaux composites améliorent la sécurité des avions

Les matériaux utilisés aujourd'hui dans les avions ont un comportement bien différent de celui des pièces en aluminium. Les derniers tests de composites pourraient rendre les avions plus résistants en cas d'incendie.
De nouvelles études sur les matériaux composites améliorent la sécurité des avions
Les composites de polymères utilisés dans les avions les plus modernes réduisent notablement le poids et la consommation d'énergie. Les composites remplacent rapidement l'aluminium pour la structure des avions, aussi le secteur veut s'assurer que ces nouveaux matériaux sont aussi résistants que possible en cas d'incendie, pendant et après un vol. C'était l'objectif du projet AIRCRAFTFIRE (Fire risks assessment and increase of passenger survivability), financé par l'UE.

L'équipe a commencé par renseigner une base de données expérimentales complète sur l'inflammabilité de ces composites, leur combustion, leur toxicité et la formation de fumées. Pour faciliter la détection des incendies durant le vol à l'aide de nouveaux capteurs sophistiqués, l'équipe a participé à définir les caractéristiques de la combustion des composites. Elle a aussi étudié comment les incendies se propagent, afin d'estimer leur confinement et leur propagation dans le cockpit et dans la cabine.

Un autre résultat important du projet a été l'étude d'un incendie après un crash. L'équipe a conduit une analyse structurale complète d'un avion en composite dans le cadre d'un scénario de crash, pour déterminer son état avant qu'un feu puisse se déclencher. Il a fallu enflammer du kérosène afin d'évaluer comment les flammes se propagent, et enregistrer leur impact chimique et thermique.

Les chercheurs ont associé l'étude approfondie des scénarios d'incendie avec les résultats des expériences sur les nouveaux composites, améliorant ainsi le logiciel de modélisation de l'évacuation et de la propagation du feu. Le logiciel peut désormais simuler un incendie dès son début, ainsi que son impact sur les passagers et leur capacité à s'évacuer après un crash.

Les recherches du projet ont conduit à plusieurs résultats majeurs. Par exemple, en l'absence de rupture après le crash, un fuselage en composites assure une meilleure protection contre l'incendie qu'un fuselage en aluminium, et il facilite l'évacuation. Cependant, dans certains cas les éléments en composites de l'arrière pourraient produire des fumées toxiques emplissant la cabine, il faut donc améliorer ce point dans de telles circonstances.

Les résultats et les recommandations du projet ont été diffusés auprès des constructeurs et des organismes de réglementation, pour améliorer la conception des avions et la résistance au feu, sans réduire les performances. Voici une autre initiative qui fait un pas de plus pour rendre plus sûrs les voyages par avion en Europe.

Informations connexes

Mots-clés

Matériaux composites, avion, sécurité des avions, incendies, composites de polymères, risques d'incendie, inflammabilité
Numéro d'enregistrement: 175058 / Dernière mise à jour le: 2016-02-03
Domaine: Technologies industrielles