Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

HCVFAO Résultat en bref

Project ID: 304072
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Comment le VHC encourage-t-il la réplication?

Le virus de l'hépatite C (VHC) est un problème de santé mondiale nécessitant des mesures innovantes. Des scientifiques européens ont étudié la façon dont le virus affecte l'état métabolique des cellules infectées pour encourager la réplication et la survie.
Comment le VHC encourage-t-il la réplication?
Des centaines de millions de personnes sont infectées par le VHC chaque année. En raison du manque de vaccin prophylactique et des traitements limités, l'infection au VHC persistante peut entraîner l'hépatite chronique, la cirrhose et le cancer du foie. De nombreuses preuves indiquent que la progression de la maladie implique une altération métabolique de la biogenèse lipidique et l'homéostasie du foie.

Des chercheurs du projet HCVFAO (Hepatitis C virus infection dysregulates mitochondrial fatty acid oxidation), financé par l'UE, ont tenté de comprendre l'association entre l'infection au VHC et la bêta-oxydation lipidique mitochondriale de l'hôte. La bêta-oxydation est le processus par lequel notre organisme décompose les lipides en énergie.

En utilisant un modèle de culture de tissu de l'infection au VHC, HCVFAO a découvert que l'infection atténuait l'activité de bêta-oxydation des lipides mitochondriaux très tôt pour encourager la réplication virale. Cette altération entraînait une mauvaise combustion lipidique et une faible production d'énergie, déclenchant un changement de la dépense en énergie à la glycolyse.

L'étude du mécanisme sous-jacent a permis de découvrir que l'infection au VHC atténuait la transcription de l'ARNm de la protéine trifonctionnelle mitochondriale (MTP), une enzyme importante à la bêta-oxydation des lipides. La présence de cytokines inflammatoires empirait la situation en provoquant la suppression des gènes supplémentaires. De plus, la perturbation de la bêta-oxydation inhibait la réaction des cellules à la suppression du virus induite par l'interféron de type I.

Dans l'ensemble, les résultats de HCVFAO indiquent clairement que l'interférence du VHC avec la bêta-oxydation joue un rôle essentiel pour l'établissement d'une infection persistante à long terme. Mieux comprendre cet aspect de l'interaction entre l'hôte et le virus pourrait entraîner l'amélioration des thérapies existantes et la conception d'interventions ciblées innovantes.

Informations connexes

Mots-clés

Virus de l'hépatite C, lipide, bêta-oxydation, MTP
Numéro d'enregistrement: 175074 / Dernière mise à jour le: 2016-02-04
Domaine: Biologie, Médecine