Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

NEIGHBOURING Résultat en bref

Référence du projet: 298595
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Allemagne

La situation complexe des frontières chinoises

Une étude de l'Union européenne a voulu inverser les préjugés envers les peuples habitant le long des frontières chinoises. Généralement présentées comme sous-développées, l'équipe a pu montrer le contraire en soulignant le commerce ancestral ainsi que les relations transfrontalières modernes et le développement économique de ces populations.
La situation complexe des frontières chinoises
La Chine partage ses frontières avec quatorze pays limitrophes. Dans la perception du public chinois et en Occident, les communautés vivant le long de ces frontières ont longtemps été vu comme tribales, indisciplinées voire arriérées.

Le projet NEIGHBOURING (Neighbouring China. Ancient crossroads, new connections, and the dynamics of Asian regionalism), financé par l'UE, a été lancé afin d'entamer une réflexion critique de ces perceptions en les comparant avec les processus quotidiens de voisinage le long de ces frontières, processus enracinés par des interconnexions historiques anciennes, des ruptures et des continuités. L'objectif de cette entreprise était de montrer, en utilisant des méthodes ethnographiques, l'enchevêtrement complexe caractérisant les activités de subsistance des communautés frontalières dans un contexte d'ouverture de la Chine et de relance des échanges transfrontaliers.

Ces recherches ont montré que les échanges étaient canalisés le long de routes de montagnes particulières que l'équipe de recherche a conceptualisé sous le terme de «filières». Le deuxième concept ayant émergé de ces travaux est illustré par le terme «seconde carrière de développement» qui décrit les effets secondaires largement involontaires des projets de développement de la région. La mise en application de ces outils conceptuels a permis de révéler une réalité de la vie frontalière qui jusqu'ici était resté ignorée. Le projet a ainsi permis de défaire certains préjugés de longue date concernant les communautés isolées vivant le long de ces frontières de la Chine et donc nous donner une autre idée de la vie cosmopolite contemporaine de la région.

Ces travaux ont demandé deux visites de trois mois sur le terrain – menées en Chine, au Kirghizstan et au Tadjikistan – qui ont permis d'évaluer les relations transfrontalières et les transformations opérées pendant cette décennie. Une autre étape a permis de comparer ces données de terrain et des recherches antérieures au Népal. Les chercheurs ont présenté leurs résultats lors de colloques et dans des articles de recherche ainsi que dans un ouvrage à paraître.

Informations connexes

Mots-clés

Chine, Kirghizstan, Tadjikistan, frontières, commerce, relations transnationales, limitrophe, relations internationales, anthropologie, zone frontalière
Numéro d'enregistrement: 175081 / Dernière mise à jour le: 2016-02-04
Domaine: Technologies industrielles