Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des informations moléculaires sur le bourgeonnement du virus

La conception de nouveaux antiviraux nécessite une compréhension détaillée moléculaire et structurelle des étapes clés en matière de réplication du virus.
Des informations moléculaires sur le bourgeonnement du virus
Le virus humain respiratoire syncytial virus (RSV) est la cause la plus courante de bronchiolite et de pneumonie chez les nourrissons et les personnes âgées dans le monde. Les mécanismes sous-jacents facilitant l'infection comme la formation de filament du virus et la gemmiparité restent incompris.

La gemmiparité est un pas essentiel dans le cycle de vie de tous les virus enveloppés. Le projet RSV BUDDING (Cellular and viral components in Respiratory Syncytial Virus (RSV) assembly and budding), financé par l'UE, s'est penché sur les protéines virales et cellulaires impliquées dans la gemmiparité du VRS en délimitant le réseau d'interaction VRS-hôte.

Le VRS infecte d'abord les cellules épithéliales du tract respiratoire pour ensuite se répliquer dans le cytoplasme. Les protéines virales circulent vers la surface cellulaire apicale où elles s'assemblent en des filaments de virus et naissent depuis la cellule.

Les scientifiques se sont concentrés sur la matrice VRS qui coordonne l'assemblage viral et la gemmiparité sur la membrane plasmique. Il semblerait que recruter des facteurs hôtes est essentiel pour la réplication du virus. À l'aide d'une plateforme microfluidique haut débit et d'une bibliothèque de protéome humaine sur mesure, les chercheurs ont examiné les interactions protéines RSV M-hôte.

Les scientifiques ont identifié 24 partenaires de liaison innovants impliqués dans de nombreuses voies cellulaires dont la régulation de la transcription chez l'hôte, la réponse immunitaire innée, et le trafic cellulaire. Parmi ces protéines, les scientifiques ont identifié la protéine de liaison cofiline 1 de l'actine et la protéine ZNF52 à doigt de zinc comme médiateurs clés pour la production de VRS dans les cellules infectées.

Par ailleurs, le consortium a généré et étudié les mutants VRS M défectueux dans l'assemblage et la gemmiparité. Cette partie du projet leur a permis de mettre le doigt sur les résidus de l'acide aminé au sein de M qui sont cruciaux pour l'infectiosité du virus libéré. Grâce aux expériences de cristallisation, ils ont pu déterminer que la protéine VRS M s'assemble en dimères et se transforme en oligomère lors de l'assemblage de filament viral et la production de virus.

Ensemble, les résultats RSV BUDDING ont d'importantes implications pour des stratégies antivirales futures ciblant la protéine VRS M dans la cellule hôte. Cela devrait soulager les patients atteints de VRS.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Gemmiparité, virus respiratoire syncytial, VRS M, cofiline 1, doigt de zinc, antiviral
Numéro d'enregistrement: 175082 / Dernière mise à jour le: 2016-02-04
Domaine: Biologie, Médecine