Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ALGATEC II Résultat en bref

Project ID: 315469
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Espagne

Une huile d'olive respectueuse de l'environnement

Pratiquement toute l'huile d'olive est produite autour de la Méditerranée, principalement en Grèce, en Espagne et en Italie, ce qui fait de l'UE le plus gros exportateur dans le monde. Avec les bénéfices connus qui sont associés à l'huile d'olive en matière de santé, la consommation progresse régulièrement dans le monde, ce qui provoque une augmentation de la production.
Une huile d'olive respectueuse de l'environnement
L'huile d'olive, cependant, peut avoir des impacts environnementaux considérables, en particulier au cours de la phase de nettoyage, qui nécessite en moyenne environ 50 litres d'eau propre pour traiter 100 kg d'olives. Le processus aboutit également à la génération de déchets liquides hautement polluants, qui contiennent des polyphénols qui inhibent la biodégradation. De plus, l'huile contenue dans les eaux usées produit une couche à la surface de l'eau qui entrave la dissolution de l'oxygène, empêchant ainsi la vie aquatique de se développer.

Le projet ALGATEC II (Optimisation of the biotechnological recycling solution for olive washing water) a développé des technologies pour traiter l'eau de lavage des olives produites par les pressoirs à olive. Le consortium de cinq petites et moyennes entreprises d'Allemagne, d'Espagne et d'Italie a développé une solution innovante, économique et facile à utiliser comportant un photobioréacteur (PBR) et une technologie de membrane. Le système a été mis en œuvre et testé sur un site pilote en Espagne afin d'améliorer sa capacité et son efficacité, ce qui a permis de réduire son coût.

Le système biotechnologique ALGATEC II était efficace pour produire de l'eau potable de qualité après traitement dans le PBR et le module de membranes. Cela a été réalisé pour un coût inférieur à 0,01 euros par litre d'huile d'olive, en utilisant des sources d'énergie renouvelable et sans produire de déchets. La technologie traite l'eau utilisée pour laver les olives, réduisant ainsi les gros volumes d'eau polluée résultant du traitement des olives. De plus, l'eau de lavage traitée est potable et peut être recyclée pour laver les olives avant extraction de l'huile.

Parmi les bénéfices majeurs, on peut citer une réduction de 90 % de la consommation d'eau potable au cours du processus de lavage des olives et une augmentation de 80 % de l'efficacité globale du processus en eau. La pollution de l'eau, des sols et des nappes phréatiques ainsi que l'empreinte carbone des entreprises qui produisent de l'huile d'olive ont également été réduites.

Le dioxyde de carbone était capturé dans l'atmosphère par les algues qui sont cultivées dans le PBR. De plus, l'innovation dans le traitement de l'eau signifie également la disparition du besoin en bassins d'évaporation, avec les mauvaises odeurs qui vont avec, ainsi que des populations d'insectes et du risque de fuite d'eaux usées dans le sol.

Les résultats du projet permettront d'améliorer la compétitivité de l'industrie européenne de l'huile d'olive grâce à un traitement économique des eaux usées et une meilleure gestion de l'eau. Ils aideront également les pressoirs à huile à se conformer à la législation de l'UE sur le traitement et les rejets d'eaux usées.

Informations connexes

Mots-clés

Huile d'olive, polyphénols, eaux usées, biotechnologique, nettoyage des olives, pressoir à olives
Numéro d'enregistrement: 175084 / Dernière mise à jour le: 2016-02-04
Domaine: Technologies industrielles