Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des biomarqueurs moléculaires pour la listériose

Comprendre le mécanisme moléculaire de la pathogenèse provoquée par la Listeria est essentiel pour concevoir des nouvelles stratégies de contrôle et de prévention.
Des biomarqueurs moléculaires pour la listériose
La listeria monocytogenes est l'un des agents pathogènes alimentaires associés à un taux élevé de mortalité. Le besoin en aliments peu transformés a considérablement influencé les méthodes de transformation alimentaire et mis en évidence la nature pathogénique de L. monocytogenes. Étonnamment, la virulence relative des isolats individuels de L. monocytogenes varie considérablement mais la base génétique de ces différences est encore mal comprise.

L'objectif principal du projet LISGENOMICS (Study of the Listeria monocytogenes gene expression profile in ready-to-eat foods of animal origin by the application of the omics and the bioinformatics/biostatistics disciplines), financé par l'UE, était de développer des méthodes pour comprendre le comportement de l'agent pathogène Listeria. Le consortium a travaillé sur l'hypothèse que les différences de virulence entre souches seraient attribuables aux différents modèles d'expression génétiques. La capacité de déterminer rapidement le potentiel pathogénique des souches L. monocytogenes est crucial pour le contrôle et la prévention de la listériose.

LISGENOMICS a étudié l'expression génétique bactérienne inoculée dans des aliments d'origine animale prêts à la consommation et après leur passage dans le tractus gastro-intestinal. L'identification des biomarqueurs moléculaires pour caractériser l'état physiologique des bactéries dans des conditions spécifiques constitue encore un défi important pour l'industrie alimentaire.

Le consortium a associé des données phénotypiques et génotypiques de la découverte de biomarqueurs et des mécanismes de virulence, d'adaptation au stress et de survie. La mise en application de ces informations en stratégies pour renforcer l'inactivation des Listeria et les tests pratiques qui identifier les agents pathogènes tout au long de la chaîne alimentaire amélioreront considérablement la santé publique.

Les biomarqueurs identifiés offrent de nouvelles perspectives en matière de prévision du comportement bactérien et de la physiologie. L'intégration de ces données aux modèles mathématiques aidera la prévision de l'inactivation pathogénique, qui seront indispensables aux processus industriels de sécurité alimentaire et de gestion de la qualité.

Dans l'ensemble, la combinaison des outils moléculaires et de la microbiologie prévisible ouvre de nouvelles voies à la formulation d'aliments et l'optimisation de la préservation.

Informations connexes

Mots-clés

Biomarqueurs, Listeria monocytogenes, agents pathogènes alimentaires, expression génétique, santé
Numéro d'enregistrement: 175106 / Dernière mise à jour le: 2016-02-10
Domaine: Biologie, Médecine