Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

INFIMAS Résultat en bref

Référence du projet: 303088
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Suisse

De nouvelles cibles antibiotiques

Le contrôle des maladies infectieuses provoquées par les bactéries adhésives représente un défi médical important. Les chercheurs européens ont proposé d'exploiter les structures adhésives bactériennes comme cibles antibiotiques.
De nouvelles cibles antibiotiques
Les bactéries contiennent à leur surface des structures élongées appelées pili ou fimbriae qui leur permettent de s'attacher aux cellules cibles. Ces structures s'assemblent par un système de sécrétion spécifique appelé voie de chaperone-usher et semblent être les nouvelles cibles pour le développement des antibiotiques.

Les scientifiques de l'étude à financement européen INFIMAS (The study of Initial limiting steps for fimbrae assembly in E.coli) se sont engagés à disséquer la voie nécessaire pour le développement des fimbriae. En guise de modèle d'étude, ils ont utilisé l'E. coli uropathogénique qui s'attache aux tissus du tract urinaire et provoque des infections. Ils ont élucidé les étapes et les composants responsables du déclenchement de la polymérisation des fimbriae de type 1.

Les activités de recherche se sont concentrées sur la FimD de protéine membranaire externe qui catalyse la polymérisation des sous-unités des fimbriae à la surface des bactéries. Les scientifiques ont découvert que les premières étapes de l'assemblage des fimbriae passent de la conformation tridimensionnelle de FimD à une configuration active par la sous-unité de protéine FimH. L'association de FimD et FimH est opérée par un motif de séquence présent chez plusieurs espèces, comme l'ont découvert les scientifiques. D'après les travaux sur les mutants de FimD et FimH, on en conclut que le motif dans les deux protéines est vital pour la polymérisation des fimbriae.

Les résultats du projet INFIMAS suggèrent que le motif de la séquence partagé par FimD et son activateur FimH est un composant clé pour la formation de fimbriae. Les partenaires espèrent que ce motif puisse servir de nouvelle cible antibiotique pour la conception des peptides inhibitoires pouvant surmonter la résistance aux médicaments.

Informations connexes

Mots-clés

Antibiotiques, fimbriae, E. cli, FimD, DimH, résistance aux médicaments
Numéro d'enregistrement: 175117 / Dernière mise à jour le: 2016-02-10
Domaine: Biologie, Médecine