Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

POSINAM Résultat en bref

Project ID: 230635
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: France

Des méthodes modernes pour explorer les pores

Une équipe de recherche et développement financée par l'UE a trouvé de nouvelles méthodes pour déterminer la structure 3D de matériaux poreux, et proposer rapidement des solutions uniques à des besoins donnés.
Des méthodes modernes pour explorer les pores
La construction et la maintenance de structures souterraines pour le stockage de déchets, ainsi que la migration de polluants et de pétrole, s'appuient sur le test des matériaux pour garantir la qualité et l'adéquation. Dans tous les cas, il faut décrire avec le détail voulu la porosité d'une large variété de matériaux, afin de modéliser adéquatement le transport des fluides.

Grâce à une étroite coopération entre des géologues et des ingénieurs en génie civil, le projet POSINAM (Pore space investigation in natural and artificial materials), financé par l'UE, a mis au point des méthodes pour modéliser de manière réaliste une large gamme de matériaux poreux. Les chercheurs ont testé des échantillons géologiques (granite et roches argileuses) ainsi que des ciments.

Pour caractériser la porosité hétérogène de ces matériaux, le projet a utilisé l'imprégnation par du polyméthacrylate de méthyle marqué au carbone 14 (PMMA). La saturation au C14-PMMA a été mise au point dans les années 90. Il s'agit de polymériser in situ la résine à marquage radioactif, par irradiation ou chauffage, puis de trancher le matériau et d'effectuer des autoradiographies de la surface des coupes.

Le PMMA a une viscosité très faible, qui lui permet de remplir les pores les plus petits. Les partenaires de POSINAM ont analysé les autoradiographies, afin de réaliser des cartes détaillées de l'espace poreux, dans le plan de coupe des échantillons géologiques.

Ces autoradiographies ont été validées par des images au microscope optique et au microscope électronique à balayage, ainsi que par tomographie aux rayons X. L'analyse pétrographique a fourni une description de leur texture et contenu en minéraux, complétant les cartes de porosité.

Le projet POSINAM visait également l'échange des connaissances et de l'expertise entre les entreprises et les universités partenaires. Le système de test a été réalisé en commun à l'université de Poitiers en France. Il devrait être très utile aux entreprises qui ont besoin de modèles 3D pour les produits qu'elles fabriquent.

Informations connexes

Mots-clés

Matériaux poreux, structures souterraines, stockage de déchets, modèle, granite, polymérisation thermique
Numéro d'enregistrement: 175146 / Dernière mise à jour le: 2016-02-16
Domaine: Technologies industrielles