Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

NANOLIGHT Résultat en bref

Référence du projet: 294094
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

De nouvelles nanoparticules pour les diagnostics et la détection

Les processus de détection et de marquage utilisent des molécules fluorescentes adéquates. Des chercheurs financés par l'UE ont exploré plusieurs voies de synthèse de silicium nanostructuré et de nanopoints de carbone, qui serviront d'étiquettes ou de sondes.
De nouvelles nanoparticules pour les diagnostics et la détection
Les points quantiques, larges de 2 à 10 nm, sont des nanocristaux semi-conducteurs qui servent couramment de nanoparticules fluorescentes pour l'imagerie biologique. Cependant, certains des matériaux qui constituent ces points quantiques sont rares et très toxiques.

Les chercheurs de NANOLIGHT (Synthesis and characterization of nanostructured materials with luminescent properties for diagnostic and therapeutic applications) ont cherché à éliminer ces contraintes grâce au silicium et au carbone, des éléments non toxiques et parmi les plus abondants sur Terre. Au contraire des mêmes éléments en bloc, le silicium nanostructuré et les nanopoints de carbone sont fortement fluorescents, photostables et peuvent être ajustés pour émettre depuis le rouge jusqu'à l'infrarouge proche.

Les scientifiques ont réalisé des progrès remarquables dans la synthèse de ces nanoparticules fluorescentes, selon deux méthodes. La première consiste en un traitement thermique de silsesquioxane, un composé silico-organique, pour fabriquer une matrice d'oxyde encapsulant le nanocristal de silicium. La seconde méthode était une pyrolyse par laser de précurseurs du silicium. Les scientifiques ont utilisé les mêmes procédés pour fabriquer des nanopoints de carbone à partir de précurseurs contenant du carbone.

Les nanoparticules synthétisées ont été testées comme sondes sélectives d'ions à fins de détection biologique, d'étiquetage fluorescent pour l'imagerie de gliomes, et de photocatalyseurs pour la dépollution de l'eau.

Les nanoparticules fluorescentes de NANOLIGHT disposent d'un grand potentiel, associant des capacités de diagnostic et de thérapie, ou comme capteurs de polluants organochlorés dangereux pour la santé humaine. Vu l'abondance et le faible coût des précurseurs bruts, elles seront aussi plus économiques que des points quantiques.

Informations connexes

Mots-clés

Nanoparticules, diagnostics, détection, silicium nanostructuré, nanopoints de carbone, bioimagerie
Numéro d'enregistrement: 175152 / Dernière mise à jour le: 2016-02-16
Domaine: Technologies industrielles