Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MESMEC Résultat en bref

Project ID: 300879
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Le rôle des méiobenthos dans les écosystèmes marins

Des biologistes marins ont étudié des petits invertébrés qui se trouvent dans les sédiments, appelés méiobenthos, pour mieux comprendre les écosystèmes marins d'eaux peu profondes et comment ils peuvent être affectés par le changement climatique.
Le rôle des méiobenthos dans les écosystèmes marins
Le projet MESMEC (Meiobenthos in shallow-water marine ecosystems: A monitoring, experimental and modelling study to understand shallow-water meiobenthic function in marine ecosystems and assess its economic value) a étudié la structure, la diversité, la fonction et l'importance des méiobenthos pour mieux comprendre leur rôle dans les écosystèmes marins. Les chercheurs ont utilisé une surveillance de long terme pour étudier les tendances naturelles de répartition des méiobenthos. Des expériences en laboratoire ont été conduites pour évaluer l'impact des modifications sur les températures, les niveaux de dioxyde de carbone et d'oxygène, et l'alimentation.

Le projet MESMEC a intégré les résultats dans des modèles d'écosystème couplés et déterminé la contribution des méiobenthos au fonctionnement des écosystèmes. L'équipe a également calculé la contribution actuelle et future des méiobenthos à la valeur socioéconomique des écosystèmes côtiers.

L'analyse d'échantillons prélevés au large des côtes du sud-ouest de l'Angleterre a montré la relation étroite entre la productivité des eaux de surface et la diversité méiobenthique, ainsi que les efflorescences saisonnières de phytoplancton. Cette relation étroite entre la surface et le plancher océanique a des conséquences sur le développement des modèles d'écosystème. Cela aidera les scientifiques à mieux prédire les changements en termes de biodiversité et de fonctionnement des écosystèmes dans le contexte du changement climatique.

Des expériences ont été conduites pour déterminer l'impact de l'acidification des océans sur les méiobenthos à la fin du XXIe siècle. Les résultats prévoient un impact mineur mais détectable sur les populations et la composition des communautés méiobenthiques.

Une exposition courte (deux semaines) à l'acidification des océans a montré que les méiobenthos peuvent supporter le changement sans mortalité élevée ni modification de leur diversité ou de leur composition. Une exposition plus longue (10 semaines) a un impact sur la plupart, si ce n'est tous les aspects des communautés méiobenthiques. L'augmentation des températures a un impact sur les communautés méiobenthiques et accentue les impacts négatifs de l'acidification des océans.

Le projet MESMEC a débouché sur une recherche innovante sur les écosystèmes marins qui offrira des opportunités de développement pour le groupe de recherche méiobenthique du laboratoire de sciences marines de Plymouth. Il a également apporté une contribution significative à la gestion marine européenne, en lien avec les objectifs de la directive-cadre Stratégie pour le milieu marin (SMM) de l'UE.

Informations connexes

Mots-clés

Méiobenthos, écosystèmes marins, sédiments, eau peu profonde, changement climatique, acidification des océans
Numéro d'enregistrement: 175166 / Dernière mise à jour le: 2016-02-17
Domaine: Environnement