Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les effets du changement climatique sur les populations sauvages

Le changement climatique global a déjà un impact sur la biologie de nombreuses populations de végétaux et d'animaux. Un projet de l'UE a étudié les données couvrant une période de 50 ans pour relever des changements chez les marmottes sauvages à ventre jaune des Montagnes Rocheuses du Colorado.
Les effets du changement climatique sur les populations sauvages
Les changements environnementaux peuvent avoir un impact sur le processus de sélection naturelle qui touche les populations sauvages. En parallèle, il peut y avoir des changements correspondants dans les caractéristiques phénotypiques qui ont un impact sur la santé physique et, finalement, la capacité de survie.

Le projet PHENOLOGICAL CHANGES (Integrating the ecological and evolutionary consequences of phenological change in a wild mammal system) a utilisé des techniques de pointe pour distinguer les facteurs génétiques et environnementaux. Leur contribution à la variance génétique dans la santé physique a ensuite été évaluée.

L'étude multidisciplinaire combinant écologie comportementale, théorie de l'histoire de vie, modèles de population dynamiques et théorie de la génétique quantitative a porté sur l'ensemble du phénotype. Cela incluait des caractéristiques aussi diverses que le comportement (par exemple la vigilance face aux prédateurs, la docilité et la sociabilité), les caractéristiques physiologiques ou encore l'état endocrinien et la fonction immunitaire.

Le projet PHENOLOGICAL CHANGES a montré des changements importants dans les effets environnementaux et la variance génétique additive qui ne s'accompagnaient pas d'altérations de l'héritabilité.

L'ensemble de données sur les mammifères sauvages utilisé couvrant la plus longue durée possible, l'équipe s'attendait à observer des modifications évolutives dues au climat et à d'autres modifications environnementales. Cependant, il n'y avait pas d'effet de causalité de l'environnement sur les changements observés en matière de santé physique.

Les résultats du projet apportent une lumière nouvelle sur l'impact des changements environnementaux sur les populations sauvages et les données fournissent une base de connaissances importante pour des études ultérieures. Les outils développés pourraient être utilisés pour optimiser la gestion de la conservation de la vie sauvage.

Informations connexes

Mots-clés

Changement climatique, population sauvage, environnement, sélection naturelle, variance génétique