Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les fibroblastes dans le cancer du sein

Le cancer du sein fait partie des causes principales de mortalité chez les femmes. Comprendre comment l'endothélium du cancer soutient les tumeurs primaires et métastatiques est d'une importance fondamentale pour le traitement.
Les fibroblastes dans le cancer du sein
Les fibroblastes associés au cancer (FAC) sont une sous-population de fibroblastes stromaux qui soutiennent la croissance de la cellule tumorale, stimulent l'angiogenèse et aident à remodeler la matrice extracellulaire (ECM). De plus en plus de preuves indiquent que les FAC transmettent également l'inflammation, qui dans le cancer du sein est associée à un pronostic défavorable.

Le projet CAF AND INFLAMMATION (Defining the molecular mechanisms of fibroblast-mediated inflammation and its role in cancer progression and metastasis), financé par l'UE, s'est attaché à découvrir le mécanisme sous-tendant le rôle des FAC dans le cancer du sein. Dans ce cadre, les scientifiques ont découvert que les fibroblastes mammaires peuvent être éduqués par les cellules cancéreuses du sein avant d'être activés dans un état pro-inflammatoire qui soutient la progression maligne.

À l'aide d' une analyse protéomique, ils ont identifié un rôle fonctionnel pour l'ostéopontine médiatrice pro-inflammatoire sécrétée lors du processus. L'ostéopontine (que l'on rencontre dans l'inflammation, la progression de la tumeur, et la métastase) a la capacité de reprogrammer des fibroblastes normaux en des FAC qui promeuvent la tumeur. Des informations sur le mécanisme ont conduit à la découverte d'un complexe de plusieurs protéines impliqué dans la détection des lésions du tissu et la promotion de la sécrétion des cytokines inflammatoires.

La mortalité due au cancer du sein découle d'une maladie métastatique. Comprendre les mécanismes sous-tendant la formation d'une niche métastatique est donc de prime importance dans la recherche sur le cancer. De façon intéressante, les chercheurs ont découvert que les fibroblastes pulmonaires sont activés avant la formation de métastase pulmonaire. Cela coïncide avec le dépôt de collagène dans le poumon et la signalisation pro-fibreuse suivie par la migration d'une sous-population de FAC pulmonaires provenant de la moelle osseuse.

Les résultats de l'étude CAF AND INFLAMMATION soutiennent l'implication des FAC du cancer du sein dans la maintenance de la tumeur et leur coévolution sur le site métastatique avec la progression de la tumeur. Le mécanisme qui active des fibroblastes résidents ou migrants pourrait représenter une cible thérapeutique potentielle.

Informations connexes

Mots-clés

Cancer du sein, fibroblastes associés au cancer, inflammation, fibroblaste, ostéopontine, poumon
Numéro d'enregistrement: 175202 / Dernière mise à jour le: 2016-02-23
Domaine: Biologie, Médecine