Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

HYQ — Résultat en bref

Project ID: 256773
Financé au titre de: FP7-JTI
Pays: France

L'hydrogène testé en tant que combustible

Des efforts significatifs de recherche et développement (R&D) financés par l'UE ont été consacrés au soutien aux organisations de régulation et de standards dans la normalisation d'une qualité d'hydrogène acceptable pour les piles à combustible.
L'hydrogène testé en tant que combustible
L'utilisation de l'hydrogène comme source d'énergie devrait jouer un rôle significatif dans les efforts de l'Europe visant à minimiser la proportion des combustibles fossiles dans son portefeuille énergétique. L'adoption future de l'hydrogène comme combustible dépend fortement de la capacité à produire un hydrogène suffisamment pur.

La présence d'impuretés, même à l'état de trace, peut sérieusement affecter les performances des piles à combustible à membrane d'échange de protons (PEMFC). L'objectif principal du projet HYQ (Hydrogen fuel quality requirements for transportation and other energy applications), financé par l'UE, était d'étudier des approches permettant de garantir la qualité du combustible d'hydrogène.

L'un des défis auxquels les partenaires du projet HYQ étaient confrontés consistait à évaluer l'impact des impuretés sur les performances des PEMFC en conditions réelles, telles que les transports. Une autre question abordée a été l'élaboration de standards permettant de certifier le niveau de pureté de l'hydrogène.

Les partenaires du projet HYQ ont effectué des tests dans des conditions identiques pour vérifier la possibilité de reproduire leurs résultats. Cela a été suivi par des tests sous différentes conditions pour déterminer les niveaux de tolérance les plus élevés à diverses espèces toxiques. De plus, ils ont cherché à améliorer les méthodes analytiques utilisées pour quantifier les impuretés.

Avec les normes internationales existantes ISO/DIS 14687-2 et ISO/WD 14687-3, il est difficile de prouver que les combustibles d'hydrogène présentent la qualité souhaitée. L'équipe HYQ avait pour objectif de s'assurer que l'analyse des impuretés dans l'hydrogène puisse être effectuée en utilisant aussi peu de méthodes analytiques que possible.

À la fin du projet HYQ, après comparaison entre laboratoires, un rapport complet sur les meilleures méthodes de mesure et d'échantillonnage du gaz a été rédigé. Cela devrait aider à établir des protocoles unifiés. Le consensus entre les parties prenantes de l'économie du combustible d'hydrogène accélérera le développement d'un marché de masse par une adoption plus large de cette technologie.

Informations connexes

Mots-clés

Combustible d'hydrogène, régulations et normes, combustibles fossiles, impuretés, pile à combustible à membrane d'échange de protons