Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

EMPHASIS Résultat en bref

Référence du projet: 261381
Financé au titre de: FP7-SECURITY
Pays: Suède

Détecter les bombes avant même qu'elles ne soient fabriquées

Des capteurs de haute technologie installés dans les systèmes de canalisation des cités européennes pourraient un jour nous permettre de détecter et de détruire les bombes avant qu'elles n'explosent. La technologie est déjà disponible.
Détecter les bombes avant même qu'elles ne soient fabriquées
Dans un monde plus instable qui voit une augmentation des attaques terroristes, la détection des engins explosifs devient cruciale si l'on veut sauver des vies et désarmer les terroristes. Jusqu'à aujourd'hui, cette détection s'est focalisée sur la phase où la charge explosive est prête à être utilisée avant l'attentat. Dans ce contexte, les experts étudient la façon de localiser le matériel explosif à un stade très précoce, par exemple pendant la préparation de l'engin.

Le projet EMPHASIS (Explosive material production (hidden) agile search and intelligence system), financé par l'Union européenne, a justement essayé de détecter les matériaux précurseurs utilisés pour construire les explosifs comme par exemple les produits de synthèse chimique qui s'échappent dans les airs ou par les conduits d'évacuation pendant leur production. Les partenaires du projet ont travaillé sur un système capable de détecter la production illégale d'explosifs et d'engins explosifs improvisés (EEI) dans les zones urbaines en utilisant des technologies infrarouges et Raman sophistiquées.

L'équipe du projet, menée par l'agence suédoise de recherche pour la défense a ainsi testé un système prototype comprenant plusieurs séries de capteurs installés dans les systèmes d'évacuation afin de détecter les traces de précurseurs ou d'explosifs à l'état de vapeur. Les informations sont traitées dans un centre de commande qui détectera une augmentation des quantités mesurées en documentant le jour, l'heure et les niveaux de concentration afin de localiser le lieu de fabrication d'une bombe potentielle.

La démonstration finale du système réunissant près de 94 participants de 13 pays dont les États-Unis et menée conjointement avec le projet européen BONAS a été un succès en démontrant sa capacité de relever les données des capteurs et de les afficher sur une carte. Elle a permis de valider le concept dans des scénarios spécifiques et ouvert la voie au développement technique dans ce domaine. Cette technologie sera probablement très utile dans la lutte contre le terrorisme, la production des bombes, les actes de piraterie, la production de drogues tout en sécurisant les aéroports, les pipelines et les usines.

Informations connexes

Mots-clés

Bombes, capteurs de haute technologie, engins explosifs, terroriste, recherche et intelligence, précurseurs
Numéro d'enregistrement: 175221 / Dernière mise à jour le: 2016-03-17
Domaine: TI, Télécommunications