Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SaSDAppia Résultat en bref

Référence du projet: 299854
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Italie

Que se tramait-il dans les faubourgs de Rome ?

Une étude européenne a analysé l'importance cérémonielle et sociale des anciennes limites de la cité. Un nouveau temple sanctuaire découvert sur ces limites semble avoir eu un rôle de passage religieux et symbolique particulièrement important.
Que se tramait-il dans les faubourgs de Rome ?
Longtemps avant d'être un Empire, Rome était d'abord une ville-État. Les historiens s'intéressent beaucoup à l'emplacement de ces anciennes frontières et à la manière dont elles étaient reconnaissables. Le projet SASDAPPIA (Settlement and spatial dynamics along the Appian way, between the suburbium and the city of Rome), financé par l'UE, a été lancé dans ce but.

Les travaux ont analysé l'évolution des zones résidentielles de Rome, entre les périodes de l'Antiquité tardive et celle de la République en mettant l'accent sur le passage extra-mural de la voie Appienne (Via Appia). Cette dernière est l'une des premières et des plus importantes artères de Rome, elle reliait la cité aux autres villes d'Italie. Le site archéologique est situé à un endroit de la voie Appienne qui marquait ostensiblement la transition de la zone urbaine vers les zones suburbaines de la cité.

Les partenaires du projet ont cherché à reconstruire et analyser le processus de colonisation et la dynamique entre ces deux zones. Ils voulaient également examiner les relations spatiales et fonctionnelles des sites cérémoniels dans un contexte social plus large.

La découverte d'un sanctuaire inconnu situé sur les anciennes frontières de la cité constitue le résultat le plus extraordinaire de ces recherches. Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives quant à la topographie de la Voie Appia tout en nous éclairant sur les marqueurs religieux et sociaux des frontières de la cité. Il semblerait justement que le sanctuaire ait été l'un de ces marqueurs. Le temple aurait de fait été placé faisant face vers l'extérieur de la cité car il était la première construction romaine aperçue par les visiteurs venant de la voie Appienne.

La découverte de ce temple sur la rivière Almo enrichit considérablement nos connaissances sur l'architecture religieuse du milieu de la période républicaine. Le site illustre également la topographie de zone romaine et contribue à la discussion sur la valeur religieuse de ces marqueurs de limites.

Le projet a également encouragé la relance économique du district autour du site étudié. En utilisant son site web et en menant des activités de sensibilisation, l'équipe du projet a également tenté de favoriser un sentiment d'appartenance et de signifiance aux habitants du site en s'appuyant sur ce patrimoine architectural. Les chercheurs ont également aidé les habitants locaux à organiser des initiatives culturelles pour soutenir ces objectifs.

Le projet a permis de faire progresser le débat autour des sanctuaires frontières de la Rome antique dans le contexte des limites de la cité. Ce nouveau sanctuaire frontière permettra également de développer la région alentour en favorisant une certaine sensibilisation à l'archéologie.

Informations connexes

Mots-clés

Rome, cité ancienne, sanctuaire, voie Appienne, suburbium, passage extra-mural
Numéro d'enregistrement: 175226 / Dernière mise à jour le: 2016-02-23
Domaine: Technologies industrielles