Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

IdealizationS Résultat en bref

Project ID: 293899
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Roumanie

L'explication scientifique des phénomènes naturels

Des chercheurs financés par l'UE passent en revue les idées les plus récentes sur la façon d'aider les gens à comprendre sur des bases scientifiques pourquoi et comment se produisent les évènements observables.
L'explication scientifique des phénomènes naturels
Un phénomène naturel est détectable par les sens et n'est pas produit par l'homme. D'autre part, il n'est pas facile à approcher par l'intuition ou le raisonnement. Des exemples classiques de phénomènes naturels sont l'arc-en-ciel, la foudre et, dans le domaine biologique, la décomposition d'un fruit. Cependant, des problèmes surviennent lorsque le phénomène nécessite de comprendre certains concepts liés à la physique, comme l'infini.

Le projet IDEALIZATIONS (The epistemic role of scientific idealization) a réalisé une évaluation critique des points de vue actuels sur l'idéalisation scientifique. Les chercheurs ont également proposé un nouveau point de vue qui pallie les défauts de l'idéalisation actuelle.

Utilisant une explication causale, l'équipe d'IDEALIZATIONS s'est inspirée des récentes études de Michael Strevens et James Woodward. Elle a également intégré les arguments de James Ladyman et Steven French, qui établissent que la connaissance objective ne doit pas être variable. S'inspirant des travaux de David Hilbert en mathématiques et en physique, dont certains datent de plus d'un siècle, les chercheurs ont expliqué comment des connaissances scientifiques objectives peuvent être obtenues sans faire référence aux causes d'un phénomène.

Dans le domaine de la physique, les recherches d'IDEALIZATIONS ont identifié des conflits, jusqu'alors ignorés, entre l'approche causale et les méthodes traditionnelles d'idéalisation. Ces travaux ont mis en avant le fait que les procédures d'idéalisation sont largement répandues dans cette discipline. Des analyses ont indiqué qu'il est nécessaire d'étudier soigneusement les procédures d'idéalisation largement répandues en physique. Les chercheurs ont suggéré qu'un nouveau concept d'objectivité scientifique permette de surmonter certaines des limites de la rigidité structurelle.

Les discussions et les analyses menées dans le cadre du projet ont débouché sur une nouvelle conception de l'idéalisation scientifique, capable de satisfaire en même temps l'objectivité et la compréhension. L'un des moyens d'y parvenir est de contrôler l'idéalisation, en démontrant par exemple que les écarts par rapport aux résultats attendus sont dus à des erreurs d'expérimentation.

Les analyses et les débats d'IDEALIZATIONS ont suscité un grand intérêt dans le domaine de la philosophie des sciences. Au niveau international, ces travaux ont fait l'objet de plus de 20 discussions, et contribué à des exposés dans le cadre de colloques. Plusieurs articles ont été publiés dans des magazines et des médias de premier plan comme Synthese, History and Philosophy of Logic, Studies in the History and Philosophy or Modern Physics, et HOPOS: The Journal of the International Society for the History of Philosophy of Science.

Informations connexes

Mots-clés

Science, phénomène naturel, idéalisation, objectivité, conception
Numéro d'enregistrement: 175232 / Dernière mise à jour le: 2016-03-03
Domaine: Technologies industrielles