Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PHOTOBIODRUG Résultat en bref

Project ID: 334257
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

Les interactions entre les biomolécules et les médicaments sous la loupe

Comprendre les mécanismes à l'origine de l'interaction des médicaments avec les biomolécules principales comme l'ADN ou les protéines est essentiel pour éviter les effets secondaires.
Les interactions entre les biomolécules et les médicaments sous la loupe
La majorité des médicaments fonctionnent par la liaison de biomolécules spécifiques, ce qui permet d'inhiber leur fonction biologique. Ils se comportent souvent comme des photosensibilisateurs par l'absorption de la lumière UV et la génération d'effets secondaires de photosensibilisation directement associés à la phototoxicité, la photomutagénicité et la photo-allergie. L'étude des sites actifs des médicaments et des mécanismes de réaction impliqués améliorerait nos connaissances sur le potentiel photosensibilisateur de potentiels nouveaux médicaments.

Financé par l'UE, le projet PHOTOBIODRUG (Excited states as probes to investigate drug-DNA and drug-protein interactions. photosensitized processes leading to damage to biomolecules) a cherché à comprendre les voies de réaction photochimique responsables de dégâts au niveau des biomolécules. Dans ce contexte, le consortium a employé des techniques spectroscopiques pour étudier les interactions entre les médicaments et l'ADN ou l'ADN et les protéines.

La première étape de l'étude constituait à produire des systèmes modèles de plusieurs médicaments associés aux acides aminés comme la tyrosine, l'histidine et le tryptophane. Les chromophores ont également été intégrés à la structure pour évaluer les changements potentiels de photo-réactivité. Les expériences sur ces complexes de médicaments et de protéines ont clairement démontré que le microenvironnement protéique joue un rôle considérable dans le relâchement conformationnel du médicament. De plus, le mécanisme de réaction du médicament au sein de la protéine variait en fonction du médicament et de la solution.

Dans son ensemble, l'étude PHOTOBIODRUG a dévoilé les paramètres importants associés aux interactions des médicaments et des biomolécules qui peuvent entraîner des dégâts photochimiques. Ces conclusions devraient contribuer à la conception de nouveaux agents thérapeutiques démontrant moins d'effets secondaires qui trouveront une application dans les industries pharmaceutiques et de la protection de la peau face aux rayons UV.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Médicament, ADN, protéine, UV, phototoxicité, chromophore
Numéro d'enregistrement: 175238 / Dernière mise à jour le: 2016-03-03
Domaine: Biologie, Médecine