Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

immune energy Résultat en bref

Project ID: 298186
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: République tchèque

Il est temps de se comporter égoïstement en cas d'infection

Lutter contre une infection est un processus énergivore. Les chercheurs européens se sont penchés sur la molécule nécessaire pour entamer la réallocation d'énergie nécessaire pour une réponse immunitaire.
Il est temps de se comporter égoïstement en cas d'infection
Le projet IMMUNE ENERGY (Extracellular adenosine role in energetic metabolism during immune response), financé par l'UE, a formé ses chercheurs à l'apprentissage de techniques d'infection dans la mouche des fruits drosophile. Dotée de tous les outils nécessaires, l'équipe a ensuite étudié le rôle de l'adénosine extracellulaire dans la régulation énergétique lors de la réponse immunitaire.

Trois modèles ont montré différents résultats d'énergie manipulatrice sur la réponse immunitaire (Streptococcus pneumoniae et Listeria monocytogenes pathogène intracellulaire) ainsi que l'infection de la guêpe parasitoïde des larves d'une mouche de fruits où l'œuf est déposé dans le corps de la larve. Tous ont démontré que l'adénosine est nécessaire et est produite par les cellules immunitaires sur l'infection. Cette molécule agit comme médiateur d'un changement métabolique qui conduit l'énergie du reste du corps au système immunitaire. Sans adénosine la réponse est bien moindre.

La notion du système immunitaire égoïste, qui le place au sommet de la hiérarchie en matière d'énergie, n'est apparemment pas si simpliste. Bien que la signalisation d'adénosine bloquante fait baisser la résistance et accroît l'adénosine magnifie la réponse envers Streptococcus, il n'y a pas d'exceptions.

Stimuler les effets de l'adénosine est anti-producteur lors de l'infection par le Listeria. De façon intéressante, une réglementation stricte travaille contre une longue durée de vie et l'adénosine faibles dans des conditions non stressantes fait prolonger la durée de vie. Ces résultats sont en voie de publication. Les interactions du complexe hôte-pathogène et le rôle transmis par l'adénosine de la réglementation énergétique dans ces interactions ont été sélectionnés comme présentation de la plateforme lors de la conférence annuelle de recherche sur la drosophile en 2014.

Un média visuel du projet est disponible sur YouTube. Cette terrible description de l'infection d'une larve de drosophile par une guêpe parasitoïde suivie par les deux réponses du système immunitaire est très intéressante. Les pages web du laboratoire offrent une description illustrée du travail d'IMMUNE ENERGY.

Propager l'idée du système immunitaire égoïste pourrait expliquer les pathologies auto-immunitaires des temps modernes comme le diabète et l'obésité. Les connaissances avancées sur cet aspect de l'immunité peuvent avoir des implications étendues et un impact profond sur la santé publique en général. Le modèle de la drosophile développé par l'équipe IMMUNE ENERGY pourrait stimuler la découverte des mécanismes du syndrome métabolique, par exemple.

Informations connexes

Mots-clés

Infection, réponse immunitaire, drosophile, adénosine, système immunitaire égoïste
Numéro d'enregistrement: 175241 / Dernière mise à jour le: 2016-03-03
Domaine: Biologie, Médecine