Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

NANOSAT Résultat en bref

Project ID: 313116
Financé au titre de: FP7-SPACE
Pays: Estonie

De petits satellites pour de grandes avancées scientifiques

À une époque où les budgets sont sans cesse réduits, les satellites de quelques kilos seulement pourraient s'avérer un atout pour l'exploration spatiale. En finançant le projet, l'UE a voulu jeter les bases d'une technologie, une infrastructure et des ressources humaines fiables afin que les nanosatellites soient accessibles à une plus vaste communauté.
De petits satellites pour de grandes avancées scientifiques
Au cours des dernières décennies, l'Europe s'est illustrée dans la conception et l'exploitation de systèmes d'observation de la Terre (OT). Sur la base des résultats obtenus en termes de surveillance de la planète vue de l'espace, l'UE compte associer l'évolution de la technologie des nanosatellites à la mise en œuvre de la politique spatiale de l'UE.

Le système de surveillance stratégique européen Copernicus a déjà été déployé. Une constellation de satellites OT et de capteurs spécifiques rassembleront des données fiables qui permettront de mieux comprendre l'évolution de notre planète et du climat. De plus, les informations permettront de mettre en lumière le rôle des activités humaines sur ces transformations.

Grâce aux fonds européens, le projet NANOSAT (Utilizing the potential of nanosatellites for the implementation of European space policy and space innovation) a tenté de démontrer les capacités des nanosatellites et rassembler une base de données globale de tous les acteurs. Certes, les nanosatellites sont minuscules, mais malgré un prix nettement inférieur, ils prennent en charge la plupart des fonctions assurées par les plus grands formats.

Plus important sans doute: les nanosatellites offrent des services novateurs, qui complètent ceux offerts par Copernicus en termes d'environnement et de sécurité. Pour atteindre son objectif, le projet a rassemblé tous les acteurs du secteur des nanosatellites européens: l' observatoire de Tartu, l'université d'Aalborg, l'OHB System AG et NANOSPACE, sous la houlette d'Invent Baltics OÜ.

Lors de plusieurs workshops organisés au sein de NANOSAT, les chercheurs ont présenté les applications existantes et les nouvelles perspectives offertes par des satellites de 40 cm qui ne pèsent que 1 kg. Par ailleurs, les conclusions du projet ont été présentées lors de conférences internationales sur l'espace, la recherche et l'innovation. Le déroulement des ateliers et d'autres documents connexes se trouvent sur le site du projet.

Plus particulièrement, le projet a permis d'isoler les possibilités de missions spatiales miniatures susceptibles de contribuer à l'OT et à la formation. Par ailleurs, le passage des CubeSats pédagogiques aux missions réelles favorise les inventions. D'ailleurs, de nouvelles avancées ont été révélées.

Enfin, grâce à un questionnaire en ligne, la communauté européenne active dans le secteur des nanosatellites a été invitée à faire part de ses opinions, ce qui a permis aux partenaires du projet NANOSAT de mieux appréhender le niveau technologique actuel. Outre les barrières possibles, les résultats ont permis de réaliser des missions de validation de principe.

Les nanosatellites se sont montrés capables de favoriser le développement de systèmes et de missions de suivi. Alors que la technologie progresse au-delà des démonstrations de principe de NANOSAT, l'Europe devrait pouvoir intégrer les nanosatellites au programme Copernicus.

Enfin, l'un des principaux résultats du projet a permis de présenter la plus vaste base de données au monde en matière de nanosatellites. Mise à jour en permanence, elle est disponible sur la page web du projet.

Informations connexes

Mots-clés

Nanosatellites, observation de la Terre, politique spatiale, Copernicus, changement climatique, CubeSats
Numéro d'enregistrement: 175253 / Dernière mise à jour le: 2016-03-04
Domaine: Technologies industrielles