Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

AVCOP — Résultat en bref

Project ID: 315041
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Finlande

Des revêtements métalliques plus résistants avec la méthode sol-gel

Un projet européen a aidé sept petites usines à revoir les procédés de finition des métaux. Elles ont ainsi pu associer pour la première fois des revêtements nanostructurés en sol-gel à des liquides ioniques afin d'isoler et protéger l'aluminium, l'acier et le zinc.
Des revêtements métalliques plus résistants avec la méthode sol-gel
La galvanisation par immersion à chaud, l'électrogalvanisation et l'anodisation de l'aluminium représentent des solutions pour lesquelles les producteurs européens disposent de vastes connaissances et d'un grand savoir-faire. Au cours de ces dernières années, ces techniques ont évolué jusqu'à atteindre la perfection.

Pour offrir la résistance à l'usure, la protection contre la corrosion et un aspect au-delà des normes disponibles aujourd'hui, sept petites usines ont adopté de nouvelles méthodes de traitement des surfaces métalliques. Dans cette démarche, elles se sont associées à trois organismes de recherche et de développement technologique de renom.

Le but du projet AVCOP (Added-value for metallic coated products by new sol-gel process), financé par l'UE, visait à tirer des avantages considérables pour les processus de fabrication. Plus précisément, ils ont tenté de limiter l'énergie nécessaire à l'anodisation et éliminer les pré-traitements toxiques propres à la galvanisation.

Les partenaires du projet AVCOP ont adopté une technologie jugée non viable par le passé et combiné des revêtements sol-gel nanostructurés à des liquides ioniques capables d'isoler et protéger. Les revêtements sol-gel sont réalisés sans solvant. Ils peuvent remplacer les laques disponibles dans le commerce et destinées à l'aluminium anodisé, l'acier galvanisé par immersion à chaud et le zinc plaqué.

Par le passé, la technologie sol-gel avait été utilisée à bon escient dans les secteurs aérospatial et automobile, où la résistance chimique et la chimie des colles jouent un rôle crucial. En incorporant des liquides ioniques au sol-gel, le projet AVCOP a élargi la portée des applications.

Les nouveaux processus doteront les petits producteurs européens des armes nécessaires pour rivaliser avec les pays à faible coût. Ainsi, la galvanisation des rails de sécurité dans des couleurs vives pourrait ouvrir de nouvelles possibilités sur un marché où la concurrence fait rage.

Informations connexes

Mots-clés

Revêtements métalliques, sol-gel, liquides ioniques, anodisage aluminium, résistance à l'usure