Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

AQUAGEN Résultat en bref

Project ID: 262315
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Grèce

Un remplacement écologique des systèmes hydrauliques

Des ingénieurs financés par l'UE ont réalisé le prototype d'un système de prise de force (power take-off, PTO) hydraulique utilisant de l'eau, pour remplacer les systèmes à huile, plus dangereux pour l'environnement. Comme il utilise de l'eau, le PTO évite tous les dangers pour l'environnement marin en cas de fuite.
Un remplacement écologique des systèmes hydrauliques
Le projet AQUAGEN (Development of cost-effective, water based power take-off system for marine energy applications) voulait créer un système de PTO plus fiable et respectueux de l'environnement.

Le consortium du projet, composé de PME, de conseillers en ingénierie et de chercheurs, a conçu des composants innovants pour le nouveau système. Il s'agissait d'un générateur à vitesse variable, d'une turbine à aubes adaptatives, de structures en élastomères, du système hydraulique dans son ensemble, et de revêtements protecteurs pour un usage en milieu marin. Les partenaires du projet ont aussi modélisé le vieillissement des structures en élastomère, et conçu un système de surveillance de l'équipement offshore, contrôlé par réseau sans fil.

L'objectif principal était un PTO à base d'élastomères, et les chercheurs d'AQUAGEN ont conçu, réalisé et testé un prototype. Ils ont tenu compte de critères comme les gains en performance, le coût de la fabrication, et les exigences du fonctionnement et de la maintenance. Ils ont constaté que la pompe en élastomères nécessitait moins de maintenance que les classiques cylindres hydrauliques à huile. Ceci résultait de l'utilisation d'un joint roulant, qui a réduit les contraintes et l'usure des composants d'étanchéité par rapport aux joints classiques de type piston.

En outre, le fluide utilisé (de l'eau) est incompressible et bien plus économique que l'huile pour systèmes hydrauliques. L'association du joint roulant et de l'eau est bien plus tolérante à la contamination par des substances étrangères, et requiert donc moins de filtration et de manipulations spécialisées.

Les résultats du projet AQUAGEN seront intégrés au système Poseidon P80, un convertisseur d'énergie marémotrice conçu pour fonctionner dans des eaux bien plus profondes que la plupart des autres. Ils peuvent aussi servir pour pressuriser directement de l'eau, destinée à une centrale de dessalement par osmose inverse, ou encore à produire de l'hydrogène dans une installation d'échelle réduite.

AQUAGEN soutient les politiques de l'UE en matière d'énergies renouvelables, en facilitant la génération d'électricité marémotrice sur les côtes des États membres. Ses travaux renforceront la croissance économique et la qualité de vie en UE, soutenant la création d'emplois et la croissance des PME, améliorant la sécurité de la fourniture d'électricité, et produisant de l'eau potable pour les régions arides à proximité de la mer.

Informations connexes

Mots-clés

Prise de force, environnement marin, génération d'énergie, structure en élastomère, joint roulant
Numéro d'enregistrement: 175256 / Dernière mise à jour le: 2016-03-04
Domaine: Énergie