Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

COMAG Résultat en bref

Project ID: 297173
Financé au titre de: FP7-JTI
Pays: Israël

Des traitements de surface métallique: progrès et révolution

Les alliages de magnésium suscitent l'intérêt dans le secteur aérospatial, mais ils font état d'une faible résistance à la corrosion. Des chercheurs financés par l'UE ont démontré que la couche mince organique formée par immersion dans une solution de silanes pouvait offrir une protection durable sans affecter les propriétés mécaniques de ce matériau léger.
Des traitements de surface métallique: progrès et révolution
Avec une densité de seulement 1.7 g/cm3, il n'est pas étonnant que le magnésium soit l'un des métaux favoris de l'aérospatiale. Toutefois, l'atout de ce matériau léger face aux alliages d'aluminium réside dans les traitements superficiels visant à améliorer la résistance à la corrosion dans les environnements les plus agressifs.

Les traitements superficiels les plus utilisés pour protéger les alliages de magnésium contre la corrosion sont les couches de conversion chimique à base de chrome hexavalent.

Grâce au soutien financier du programme Clean Sky, les chercheurs ont tenté de trouver une alternative écologique. Le projet COMAG (Development and implementation of conductive coating for magnesium sheets in A/C), financé par l'UE, s'est concentré sur les post-traitements à base de silane.

Les alkosyorganosilanes et les composés analogues à base de silicium sont très souvent utilisés pour améliorer la protection contre la corrosion des composants métalliques à base d'alliages d'acier, de cuivre et d'aluminium. Les couches minces de silane organique ont fait leurs preuves en termes de protection physique pour les alliages de magnésium.

L'Oxsilan MG 0611, un produit à base de silane disponible dans le commerce, a marqué le point de départ des recherches. Des couches minces, de moins d'un micron d'épaisseur, ont pu être formées par immersion au-dessus de la pellicule d'oxyde des substrats de magnésium, ce qui a permis d'obtenir une version modifiée de la solution à base de silane.

Lorsque ce silane organique était utilisé pour protéger la surface anodisée de feuilles corroyées à base d'Elektron 43 avant l'application de la peinture de l'avion, leur résistance à la corrosion s'en est trouvée considérablement augmentée. Les oxydes anodiques ont également amélioré l'adhérence des revêtements après-traitement, dont la peinture.

Les chercheurs du projet COMAG ont testé l'application à sec et humide conformément à la norme 141. Les résultats se sont avérés prometteurs. Outre la garantie d'une bonne adhésion, l'enduit à base de silane est écologique. Il assure la résistance électrique et les propriétés mécaniques de l'alliage de magnésium testé.

Les résultats du projet pourraient permettre de remplacer les pièces secondaires et les composants système en aluminium par des éléments en magnésium, ce qui diminuerait le poids de 30 %. Ce faisant, les objectifs du programme Clean Sky en matière de réduction de la consommation de carburant et des émissions pourraient être atteints.

Informations connexes

Mots-clés

Traitements des surfaces, alliages de magnésium, aérospatiale, résistance à la corrosion, silanes, matériaux légers
Numéro d'enregistrement: 175258 / Dernière mise à jour le: 2016-03-04
Domaine: Technologies industrielles