Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

Bio-LCA Résultat en bref

Project ID: 331896
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Belgique

Des mesures de la biodiversité, intégrées à l'évaluation du cycle de vie

Des mesures de la diversité peuvent maintenant être utilisées dans l'évaluation du cycle de vie (ECV) de produits et de services. Cette méthodologie est utilisée pour déterminer l'impact sur l'environnement à toutes les étapes de la production, depuis l'acquisition de matières premières jusqu'à la production, l'utilisation et l'éventuelle mise au rebut.
Des mesures de la biodiversité, intégrées à l'évaluation du cycle de vie
Utilisée pour mesurer les impacts environnementaux, l'ECV est cruciale pour la transition de l'Europe vers une économie verte. La méthodologie est aussi couramment utilisée pour évaluer la durabilité d'un produit ou d'un service, ainsi que pour les décisions d'investissement et de développement d'un produit. Par ailleurs, la Commission européenne a récemment choisi d'utiliser l'ECV pour calculer des indicateurs de l'environnement permettant de comparer des produits et des organisations.

Cette approche présente néanmoins certaines limites, qui ont restreint l'utilisation des indicateurs d'ECV pour évaluer les impacts biophysiques de domaines tels que l'utilisation des terres, les services d'écosystème et la biodiversité. De ce fait, l'ECV ne permet pas d'évaluer la biodiversité et les services d'écosystème, ou elle le fait avec un manque d'exactitude.

L'objectif du projet BIO-LCA (Bio-LCA: Introducing biodiversity in life cycle assessment (LCA)) était d'intégrer à l'ECV de meilleures méthodes pour mesurer l'impact de l'utilisation des terres sur la biodiversité. Le projet a commencé par organiser deux rencontres scientifiques pour réunir des praticiens de l'ECV, des défenseurs de l'environnement, des décideurs politiques et d'autres parties prenantes.

Ces initiatives ont débouché sur l'intégration à l'ECV d'importants facteurs impactant la biodiversité, comme la surexploitation des ressources et l'introduction d'espèces invasives. Elles ont aussi conduit à des approches originales pour développer de nouvelles méthodes. Il s'agit de modèles opérationnels pour calculer les impacts sur la biodiversité de l'utilisation des terres et de l'évolution de cette utilisation, ainsi que de recommandations pour améliorer les modèles d'évaluation d'impact.

Une méthodologie standardisée d'évaluation de l'impact utilisant l'ECV a également été développée et mise à la disposition des chercheurs pour être utilisée avec des outils de mesure de l'environnement. Cette méthodologie, simple d'emploi et destinée à un large éventail d'utilisateurs, prend en compte le besoin de mesures exactes sur la biodiversité. Elle est conforme à la politique intégrée des produits de l'Europe, ainsi qu'à son potentiel standard d'ECV au niveau du produit.

En permettant d'intégrer les indicateurs de biodiversité dans l'ECV, les travaux de BIO-LCA aideront l'Europe à évoluer vers une économie plus durable. Elle pourra ainsi être plus compétitive sur le marché mondial, tout en améliorant la qualité de vie de ses citoyens.

Informations connexes

Mots-clés

Biodiversité, évaluation du cycle de vie, impacts sur l'environnement, utilisation des sols, services d'écosystème
Numéro d'enregistrement: 175261 / Dernière mise à jour le: 2016-03-04
Domaine: Environnement