Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

GlobLoc Biobanks Résultat en bref

Project ID: 272996
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Pays-Bas

Exploiter au maximum le potentiel des biobanques

Une étude a mis en évidence que les biobanques, ces réserves de stockage contenant des millions d'échantillons biologiques, pourraient être améliorées en équilibrant les objectifs de recherche locale et globale.
Exploiter au maximum le potentiel des biobanques
Les biobanques stockent les spécimens biologiques comme les tissus humains et les échantillons de sang ainsi que les données médicales et génétiques. Les millions de spécimens et les informations sur les donneurs contenus dans ces réserves mondiales sont particulièrement importants pour la recherche médicale et génétique.

Le projet GLOBLOC BIOBANKS (Negotiating local and global requirements in biomedical research; the case of biobanking), financé par l'UE, voulait améliorer la valeur mondiale des biobanques en étudiant comment elles étaient utilisées dans les différentes sociétés. Les chercheurs se sont penchés sur les biobanques établies pour l'étude des maladies cardiaques aux États-Unis, les maladies génétiques à Singapour, et les causes de mort prématurée en Inde.

Ils ont découvert que les priorités de santé nationale de chaque pays affectaient le type de biobanque qu'ils développaient. Les biobanques variaient en fonction des types de matériaux contenus et du type de recherche, et avaient donc une influence sur la réglementation gouvernementale.

Par exemple, le Singapore Tissue Network contenait des tissus et des échantillons d'ADN conçus pour développer la recherche biomédicale dans le pays. Mais étant donné que les chercheurs l'utilisaient rarement, le gouvernement l'a fermé.

En revanche, la réserve des États-Unis, établie dans les années 1940, est devenue une ressource mondialement pertinente pour l'étude des facteurs génétiques et de mode de vie contribuant aux maladies cardiaques. Cela démontre que les facteurs sociaux et politiques peuvent influencer le succès des biobanques à l'échelle nationale et internationale.

Ainsi, les chercheurs ont découvert que la biobanque indienne répondait aux besoins d'un pays à revenus faibles, où la plupart des décès se déclarent à domicile, sans diagnostic quelconque. Cette étude qui portait sur un million de décès a tenté de découvrir les causes de nombreux décès non catégorisés sur la base des symptômes et d'autres observations faites par la famille proche.

Les résultats de l'étude indienne aidera le gouvernement à éviter les décès prématurés en Inde et dans d'autres pays à revenus faibles. Néanmoins, plusieurs limites à l'étude peuvent empêcher cette dernière de devenir intéressante d'un point de vue international.

Les chercheurs ont conclu que les scientifiques doivent échanger davantage de données et de matériaux entre les biobanques du monde entier pour réaliser leur potentiel énorme. Étant donné que ces dernières sont établies selon les intérêts locaux, cette harmonie nécessite de l'équilibre notamment en termes des objectifs de recherche locaux et mondiaux.

Informations connexes

Mots-clés

Biobanques, échantillons biologiques, données médicales, recherche génétique, maladie cardiaque, mort prématurée
Numéro d'enregistrement: 175266 / Dernière mise à jour le: 2016-03-04
Domaine: Biologie, Médecine