Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PfAlba Résultat en bref

Project ID: 302451
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: France

Les PfAlbas, la virulence du Plasmodium falciparum

Le Plasmodium falciparum est l'agent responsable du paludisme, une maladie mortelle. Des chercheurs financés par l'UE ont étudié l'impact des protéines de liaison ADN/ARN, les PfAlbas, à faciliter la persistance de l'infection.
Les PfAlbas, la virulence du Plasmodium falciparum
P. falciparum a un cycle de vie complexe qui implique le moustique comme vecteur et l'homme comme hôte avec une étape asexuée et une étape reproductrice. Renforcer l'incidence de la résistance des pathogènes aux médicaments antipaludéens disponibles souligne le besoin de mieux comprendre son cycle de vie.

L'étude PFALBA (Role of the PfAlbas, a novel DNA and RNA binding protein family, in Plasmodium falciparum chromatin biology and RNA regulation) s'est penchée sur le processus de régulation génétique du parasite. Plus particulièrement, les chercheurs se sont concentrés sur la famille de protéines PfAlba, étant donné que des études antérieures sur les archées et d'autres parasites ont révélé leur rôle dans la régulation de la variation antigénique. La variation antigénique est une stratégie selon laquelle de nombreux agents pathogènes intracellulaires échappent à la détection du système immunitaire hôte.

Ainsi les chercheurs ont réussi à démontrer pour la première fois que PfAlba1 régule la transposition de certains ARNm non apparentés dans les étapes asexuées du cycle de vie de P. falciparum. Les résultats ont également indiqué que PfAlba2/3 régule son cycle de vie au niveau de l'ARN mais n'a pas d'impact sur sa morphologie. Dans l'ensemble, l'étude indique que les PfAlbas jouent un rôle important dans la régulation de la biologie de l'ARN pendant le cycle développemental intra-érythrocytique de P. falciparum.

Bien que le projet se soit déjà clôturé, ses chercheurs travaillent maintenant à l'identification des séquences aptamères qui s'attachent particulièrement aux PfAlba pour développer des traitements antipaludéens. En plus de faire progresser le domaine de la biologie moléculaire et cellulaire, les résultats du projet ont d'importantes implications dans le développement thérapeutique et pharmacologique ainsi que dans le contrôle de la maladie.

Informations connexes

Mots-clés

PfAlbas, Plasmodium falciparum, paludisme, cycle de vie, régulation des gènes, variation antigénique
Numéro d'enregistrement: 175290 / Dernière mise à jour le: 2016-03-08
Domaine: Biologie, Médecine