Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ClearPlast Résultat en bref

Project ID: 222239
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Norvège

Un futur vert pour le polyuréthane

La vie moderne serait inimaginable sans le plastique; toutefois, ce qui le rend utile pose également problème au niveau de la phase de fin de vie. La technologie qui élimine efficacement les additifs des déchets plastiques offrira d'excitantes nouvelles possibilités pour obtenir un matériel de qualité pour ensuite le retraiter en produits utiles.
Un futur vert pour le polyuréthane
Tous les produits plastiques sont composés d'un polymère essentiel (comme le polyuréthane) mélangé à un mélange complexe de matériaux appelés additifs. La production de polyuréthane en Europe dépasse les 13 millions de tonnes par an. À l'heure actuelle, environ 50 % des déchets de polyuréthane sont mis au rebut dans des décharges et une grande partie de ces déchets contiennent des additifs et des pigments.

Dans CLEARPLAST (Development of extraction process for removal of pigments and additives for recycling of polymers), les scientifiques ont travaillé au développement de différentes méthodes pour enlever les pigments et les additifs des déchets de polyuréthane.

Les travaux visaient en premier lieu le développement d'un processus d'extraction de pigment qui impliquait l'utilisation de dioxyde de carbone supercritique. Même si ce fluide supercritique a été utilisé pour ajouter des pigments aux polymères ou supprimer les additifs du polyuréthane, il ne s'est pas révélé si efficace pour éliminer les pigments des polyuréthanes. L'utilisation de solvants supercritiques, de surfactants ou de filtrage haute température pour l'extraction des pigments ne s'est pas révélé un succès.

L'équipe a porté son attention sur des méthodes d'extraction alternatives basées sur des technologies plus classiques telles que la recristallisation des solvants et le filtrage. Cette méthode était principalement utilisée pour extraire des pigments organiques du polyuréthane. Une autre partie des travaux du projet était liée à l'extraction de pigments inorganiques à l'aide d'un solvant acide qui a conduit à l'introduction d'une demande de brevet.

Étant donné que presque 50 % des déchets plastiques de l'UE terminent dans les décharges, énormément d'énergie et de matières premières traitées sont perdues au lieu d'être recyclées en nouveaux produits. Les additifs du projet sont en accord avec la Directive-cadre 2008 sur les déchets qui pose les bases pour la transformation de l'UE en une société de recyclage. Cette directive avec son objectif de collecte des déchets plastiques séparée ainsi que la directive sur l'emballage et les déchets d'emballage ont également d'importants objectifs de déchets plastiques.

Informations connexes

Mots-clés

Polyuréthane, additifs, déchets plastiques, additifs, pigments, processus d'extraction
Numéro d'enregistrement: 175298 / Dernière mise à jour le: 2016-03-10
Domaine: Technologies industrielles