Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

Headlines Résultat en bref

Référence du projet: 273551
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: France

L'impact d'une image savant sur le consensus scientifique

Des recherches financées par l'UE ont examiné le rôle d'une image iconique des fonctions du cerveau dans le processus de développement d'un consensus scientifique sur la connaissance au début de la Renaissance. L'image en question utilisée au XIIIème siècle, a été préférée à d'autres représentations visuelles au XVème siècle, et était toujours présente dans les livres savants au XVIIème siècle.
L'impact d'une image savant sur le consensus scientifique
Cette image est considérée comme ayant une grande valeur épistémologique dans le processus de divulgation et d'interprétation des connaissances en Europe. Plutôt que de se concentrer sur la manière dont le consensus a affecté les images savantes, le projet HEADLINES (Headlines. A historical study of the iconic transverse section of the head and the process of building a scientific consensus about the mind (1400-1550)) a suivi une différente approche épistémologique pour en savoir plus sur l'histoire des connaissances éducatives. Le projet a étudié comment le paradigme visuel a affecté les sites de recherche.

Dès le début, le travail visait à déterminer pourquoi cette image spécifique dominait, comment elle était impliquée dans la consolidation des connaissances et comment cela affectait les sites de travail des études savantes. La première phase du projet impliquait l'assemblage de 80 manuscrits, de 20 commentaires et de 20 images qui composaient un corpus pour la recherche de HEADLINES. Les 20 schémas étaient à ce jour inconnus et non publiés.

Cet exercice proposait de nouvelles connaissances, en particulier sur l'influence du Parvulus philosophiae naturalis, qui présentait aux jeunes étudiants les principaux sujets de la physique de l'époque. Il s'agit d'un texte philosophique naturel qui aurait été écrit par Peter of Dresden entre 1405 et 1420.

Étant le premier texte universitaire présentant une coupe transversale plutôt que systématique, cette source se présente comme un point de départ pour l'étude du rôle d'une image dans le processus de consensus scientifique. Dès lors, au lieu de développer une nouvelle approche méthodologique pour expliquer le rôle des images visuelles dans les connaissances, le projet s'est concentré sur une analyse des sources des manuscrits.

Les recherches ont également porté sur la relation entre les images iconiques et statiques et les différentes philosophies prévalentes des facultés cognitives. L'équipe a lié les enseignements à la politique et aux écoles de pensées locales et les a comparés et a analysé le contenu doctrinal des arguments verbaux et visuels des images.

L'image typique décrivant l'âme sensible et les facultés, utilisée pendant environ 500 ans, peut être considérée comme un continuum le long des périodes médiévales et modernes, amenant les concepts d'Aristote et de Galen dans l'époque moderne. HEADLINES a souligné comment un texte a occupé une position centrale dans l'enseignement principal du XVème siècle et, dès lors, a été un facteur principal dans l'établissement d'un consensus au niveau de la connaissance.

Informations connexes

Mots-clés

Image savante, consensus scientifique, connaissances, Renaissance, représentations visuelles, Parvulus philosophiae naturalis
Numéro d'enregistrement: 175301 / Dernière mise à jour le: 2016-03-10
Domaine: Technologies industrielles